N’Djamena enregistre sa première grosse pluie

N’Djamena enregistre sa première grosse pluie

La capitale N’Djaména a accueilli dans la nuit du 20 au 21 mai 2016 sa première grosse pluie qui a duré environ six heures de temps. Ce matin, les N’Djaménois se sont réveillés avec des pelles, pioches  et autres matériels en main pour évacuer les eaux de pluie.

Un tour dans quelques quartiers de la capitale a permis à notre reporter de constater que l’avenue Charles de Gaulle, entre Paris-Congo et Ridina est remplie d’eau. Ceci a causé des embouteillages car,  les bus et taxis s’arrêtaient en pleine voie pour le ramassage des clients.

A Ridina, près de la Mosquée Abakar Moussa, les habitants du carré 12 crient au scandale car, le maire du 5e arrondissement a aménagé les rues avec de l’argile donc après la pluie c’est le « patinage » pour eux. « Avant, nous n’avions pas ce problème. Nous avons l’habitude de cotiser juste après  quelques pluies pour mettre du sable dans les rues mais cette année le maire a voulu mieux faire or il a tout foutu », nous confie un jeune du carré, pelle en main.

L’avenue Kondol à Moursal n’est pas  inondée mais, la population pense que c’est encore tôt de le dire puisque,  les caniveaux viennent d’être curés. Toutefois, la mairie n’a pas dégagé les ordures enlevées des caniveaux qui les rebouchent.

Même constat à l’avenue Goukouni Weddey où, l’eau est restée stagnante devant l’EET n°12, rendant difficile la circulation. Sur cette même avenue, les ordures curées ne sont pas aussi enlevées.

Un commentaire

  1. ALI ABDELKADER FOULATY
    21 mai 2016 at 19 h 27 min Répondre

    Tchad est toujours comme ça.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :