Tchad : les professions judiciaires libérales en grève d'une semaine

Les professions judiciaires libérales ont décider d’observer une cessation d’activités d’une semaine débuté le lundi 10 au vendredi 14 novembre. Le but est de protester contre le mépris et la résistance du gouvernement à rétablir les citoyens dans leurs droits élémentaires, des procédures judiciaires auxquelles l’état a succombé.

L’attitude attentiste des autorités dans la poursuite et répressions des auteurs d’assassinat et d’agression des acteurs de justice et le refus obstiné de l’état de s’exécuter et faire exécuter les décisions de justice au profit des victimes.

Devant des intéressées par le trésor public; le même refus observé dans le traitement des horaires des avocats commis d’office pour accompagner l’état dans le procès des ex Seleka organisé à koro toro ainsi que la situation de précarité générale dans laquelle sombre l’ensemble des professions judiciaires libérales qui n’émarge pas sur le budget de l’état mais œuvrent inlassablement pour l’administration d’une bonne justice et l’encrage d’un état de droit.

Ils préviennent d’une reconduction de cette mesure en cas d’insatisfaction.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :