Fête de ramadan : les gâteaux passent en premier chez les femmes

Fête de ramadan : les gâteaux passent en premier chez les femmes

SOCIÉTÉ – Les familles préparent plusieurs variétés de gâteaux pour fêter l’Aid el Fitr. Une habitude encrée dans presque toutes les coutumes des musulmans.

Tous les ménages laissent sentir les odeurs du gâteau dans la capitale tchadienne. A constater l’ambiance, l’on ne peut attendre d’explication pour comprendre qu’il s’agit d’une fête.

Fête du ramadan : immersion chez Achta, pâtissière de cake

Les femmes vendeuses de gâteaux ont envahi toutes les concessions. Du portail jusqu’à l’entrée de la cuisine, des tas de gâteau prêt sont étalés sur les plateaux. L’heure du commerce a sonné. Hadjé Fandoré nous accueille avec gaieté. Elle est fait partie de celles qui font de la vente de gâteau leur priorité. C’est sa principale source de revenus. « A l’approche de la fête, je contente tout mon temps à la cuisine. Je prépare des tonnes de gâteaux à vendre. »

Toutes joyeuses et rayonnantes, les clientes de Hadjé Fandoré sont chacune avec ses plateau, seau ou panier, pour être servies. Elles achètent selon leur moyen. Un prix qui commence de 5 000 FCFA. « Je suis une cliente favorite. Ça fait presque 12 ans que je viens toujours acheter chez elle. Je ne suis pas la quantité mais plutôt la qualité », nous laisse entendre Falmata Hassane.

LIRE AUSSI: vente des moutons, les vendeurs crient à la crise

Une activité qu’elle fait avec délicatesse et fierté. Sa spécialité est les gâteaux préparés à la main et au four.

La fin du ramadan laisse place aux préparatifs des festivités. Cette  fête s’organise juste à la fin du jeûne. Une habitude chez tous les musulmans du monde. C’est une fête pendant laquelle les musulmans prennent du temps en famille et entre amis. Un moment de partage, de joie, de bonheur et de réflexion.

RELIRE AUSSI: les tailleurs travaillent dur pour honorer leurs rendez-vous avec les clients

Laisser un commentaire