Des armes et munitions saisies aux deux grands marchés de N’Djamena

Une dizaine de pistolets, des munitions et quelques uniformes militaires ont été saisies le weekend dernier par les forces de l’ordre. C’était lors de la fouille inopinée au marché à mil et au marché central de N’Djamena.

Après une fouille inopinée effectuée par les forces de l’ordre et de sécurité dans la matinée du samedi dernier, plusieurs ont été découvertes. Une dizaine de pistolets, des munitions et treillis militaires ont été arrachés des mains des commerçants du marché à mil et du marché central de la ville de N’Djamena. Selon nos informations, cette fouille a été initiée après les événements malheureux du 13 février pour désarmer les civils en possession des armes militaires.

Un haut cadre de la police ayant requis l’anonymat pour des raisons secrètes de cette opération déclare qu’il y aurait d’infiltration de certaines armes inégales dans la capitale. Pour rappel, Les entrées et sorties des deux grands marchés de N’Djamena ont été encerclées par les forces de l’ordre et de sécurité. Ignorants de ce qui se passait, certains commerçants ont abandonnés leurs marchandises et pris la fuite.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :