Culture: Nimrod nous parle de son dernier roman

invités de La Matinale – 24-06-13 de francemusique Nimrod parle de son livre “Balcon sur l’algérois”.

Nimrod est né en 1959 au Tchad et vit en France depuis plus de vingt ans.

Cet auteur a publié trois romans chez Actes Sud : Les Jambes d’Alice (2001), Le Départ (2005) et Le Bal des princes (2008). La même année, Nimrod a écrit un essai, La Nouvelle chose française, ainsi qu’un roman pour la jeunesse, Rosa Parks : “non à la discrimination raciale”.

En 2010, il a publié un recueil de récits poétiques : L’Or des rivières.

Le dernier en date: Un balcon sur l’Algérois

“Ma chambre ne passera pas aux aveux. Lorsque j’y pénètre au retour des promenades, je la brusque ou attends qu’elle se livre. Elle n’est pas hostile, mais l’ombre de Jeanne-Sophie y plane, qui me froisse. J’ai la sensation affolante de faire désormais partie de ceux qui ne s’aiment pas. Mon front est ceint du bandeau de leur confrérie. Les murs me regardent. Ils sont enduits de nuit. C’est elle que je caresse dans mon appartement silencieux.

Ce livre est le roman d’une fulgurance amoureuse entre un étudiant tchadien et sa directrice de mémoire, une universitaire française libérée, renommée et très habituée à choisir ses hommes, quitte à les conquérir. Dans le Paris des années soixante-dix entre la Sorbonne, Montparnasse et le boulevard Saint-Germain, le jeune lettré devient donc l’amant d’une femme à qui rien ne peut être refusé. Ivre de cette échappée sensuelle dans une ville habitée d’élégance, il va pourtant devoir mettre fin à l’aventure, savoir se libérer au prix d’une douleur infinie de l’étreinte de cette Belle des Lettres issue de la grande bourgeoisie et coutumière du pouvoir.
Dans une langue ciselée, subtile et singulière, jouant avec l’autofiction sans jamais s’y soumettre, Nimrod écrit l’éphémère de deux êtres diamétralement opposés. Et c’est avec un humour non dissimulé et une touche affirmée d’autodérision que le narrateur de ce livre laisse entrevoir l’attirance toute prédatrice de certaines Blanches pour son corps noir.”

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :