Crise énergétique : la SHT jouera l’intermédiaire entre Djermaya et les stations services

Le gouvernement après plusieurs tentatives de règlement de la crise infructueuse a décidé de confier la gestion des produits pétroliers de Djermaya à la SHT (Société des Hydrocarbures du Tchad). Ce mandat consiste à enlever et de faire le contrôle de sa production, la livraison à la distribution aux 54 stations choisies.

Le Tchad et principalement sa capitale N’Djamena vivent depuis plusieurs jours une pénurie, appellons là artificielle, orchestrer de toute pièce par des commerçant véreux. La raffinerie de Djermaya doit procéder dans les jours qui viennent à une révision de ses installations, à cet effet, elle a constitué un stock suffisant pour supporter cette période de non-productions. Dans le souci de transparence, la direction a daigné informer sa clientèle sans intention de les inquiéter. Certains commerçants l’ont interpréter autrement, comme s’il allait y avoir une rupture totale et on voulut se préparer en conséquence en constituant un stock important de carburants. Résultat, il n’y a plus d’essence en ville et les prix ont flambé, certains ont acheter le litre d’essence à 1 000F d’autres à 1500F voir 2000F.

Il était temps que l’État prenne les choses en main, la décision de l’ARSAT (Autorité de Régulation du Secteur Pétrolier Aval Tchad) de convoyer militairement les camions-citernes n’a pu régler le problème. Il est temps de passer à la vitesse supérieure, la SHT a par le passé jouer ce rôle d’intermédiaire pendant un an, au tout début du lancement de la raffinerie. Elle va faciliter l’échange entre la raffinerie et des distributeurs et autres commerçants de carburants. “Elle ne constituera pas de stock et ne remplacera pas les marketteurs” a fait savoir Mr Mahamat Kasser DG de la SHT. Son rôle sera de mettre à la disposition des distributeurs désignés par le ministère du Pétrole un nombre de citernes qui seront convoyés par les éléments de la SHT pour ne pas bifurquer en cours de route. “C’est un rôle temporaire que la SHT jouera pendant, le temps qu’on revienne à la normalité” avance Mahamat Kasser.

Le Conseil National des Pétroliers soulagé par cette décision

La désignation du club de 5 distributeurs (Oil Libya, Total, SPP, Tradex et la SHT) comme seuls marketeurs attitrés par le Ministère du Pétrole le 0è octobre, n’était pas du gout de tous. Principalement, les membres du Conseil National des Pétroliers qui s’est vu écarter de la mangeoire, cette décision de confier la seule gestion à la SHT les ravit. C’est son prote-parole Mahamat Saleh Issa qui s’est chargé de le faire savoir lors d’un point de presse à la sortie de leur rencontre avec le Premier Ministre.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :