N'Djamena : une exposition pour célébrer les 50 ans du centre de formation de l'AFD

Le Centre d’études financières, économiques et bancaires (CEFEB) qui est l’école de l’Agence française de développement (AFD) célèbre ses 50 ans d’activités. Créer en 1963 dans le but d’assurer la formation et le perfectionnement des africains supposés prendre la relève des administrateurs français sur le départ après les indépendances.

Le bureau de l’AFD de N’Djamena a tenu à célébrer cet événement en organisant le mardi dernier une séance d’exposition relatant le parcours chronologique de cette université. Cette exposition s’est tenue dans le hall de l’Institut Français du Tchad, étaient présent plusieurs personnalités dont l’ambassadrice de France au Tchad Mme Evelyne Decorps, le directeur de l’AFD Mr Jean-Marc Pradelle ainsi que les anciens étudiants appelés les Céfébistes.

En cinquante ans d’existence le centre est passé de la simple formation et stages à la délivrance de diplômes, aujourd’hui le CEFEB dispense des programmes de renforcement de capacités et de formation destiné à la fois aux bénéficiaires des concours financés par l’AFD, des salariés de l’agence et de ses différents partenaires. Les formations délivrées abordent plusieurs domaines : économie publique et gestion macro-financière, partenariats public-privé, développement durable, responsabilité sociale et environnementale, innovation financière pour le développement et la micro-finance, projets de développement des collectivités territoriales, planification et gestion urbaine.

De sa création à nos jours, le centre a formé plus de 18 000 auditeurs et stagiaires originaires de plus de 60 pays. Parmi eux, une centaine de cadres tchadiens, Mr Abouna qui est le vice-doyen des Céfébistes (promotion 1973) en sa qualité d’aîné à fait un discours pour l’occasion. Le plus ancien est le Sultan du Kanem Mouta Zezerti qui n’a pu assister à l’exposition. Mr Abouna est un cadre de la BEAC à la retraite, dans son allocution, il a rappelé l’impact positif de cette formation dans sa carrière d’administrateur. Il a par ailleurs remercier la France et l’AFD pour lui avoir accorder cette opportunité.

Dans la salle se trouvait aussi la jeune génération de Céfébiste, tchadinfos.com s’est approché de Mr Abdel-samat Adirdir jeune ingénieur aménageur urbaniste, qui coordonne le projet d’aménagement hydro-agricole du Bahr-Linia. Mr Adirdir a eut la chance de faire le Master “Maîtrise d’ouvrage public et privée”, son sujet de mémoire portait sur l’aménagement hydro-agricole du Bahr-Linia projet dont il a la charge. Lui non plus ne tarit d’éloge sur la qualité de la formation qu’il a reçu ainsi que son impact dans le quotidien de ses activités.

Le Centre d’études financières, économiques et bancaires (CEFEB) accueil toutes les personnes qui répondent aux critères de sélection et réussissent le concours.  Les candidats doivent être en activité et cumulé au minimum 5 ans d’expérience, ils peuvent provenir du secteur public comme privé. Pour ceux qui aimeraient mieux connaître l’institution et peut être même y étudier, nous vous convions à faire un tour sur leur site www.cefeb.org ou se rapprocher de l’Agence Française de Développement à Ndjamena via leur site tchad.afd.fr ou en se rendant à leurs bureaux :

Route de Farcha BP 478
N’Djamena – TCHAD
Tél (235) 22 52 70 71 – 22 52 73 35 / Fax (235) 22 52 78 31
afdndjamena@groupe-afd.org

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :