CEMAC : les ministres des États membres examinent à Libreville la situation du siège à Bangui

LIBREVILLE, 9 avril (Xinhua) — Les ministres de l’Economie des six pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont entamé mardi à Libreville une réunion de deux jours pour examiner la situation sécuritaire qui prévaut au siège de la commission de la CEMAC basé à Bangui, capitale centrafricaine, depuis le putsch militaire qui a renversé François Bozizé.

La réunion a pour but de faire le point de “la situation politique en République centrafricaine et ses conséquences sur le fonctionnement de la CEMAC”, a affirmé dans son discours d’ouverture le ministre gabonais de l’Economie, Luc Oyoubi.

“Je mesure la gravité de la situation, ainsi que les conditions déplorables dans lesquelles vit un bon nombre des citoyens de notre communauté”, a-t-il poursuivi.

Les ministres des six pays membres de la CEMAC (le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad) ont pour mission à Libreville de “rechercher les solutions idoines et pérennes susceptibles de garantir un fonctionnement optimal des services de la commission”.

Lors de la prise de pouvoir de la Séléka le 24 mars dernier, Bangui a été livrée à des pillages à grande échelle. Certaines structures de la Commission et des biens privés des employés de l’institution n’ont pas été épargnés par les pillards.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :