CASAC : « Nous sommes dans l’obligation de transcender toutes nos différences »

La Coalition des associations de la société civile pour l’action citoyenne (Casac) a organisé une campagne de sensibilisation des jeunes sur les valeurs de la citoyenneté et du vivre ensemble, le samedi 02 mars 2019, au palais du 15 janvier, à N’Djamena.

La Coalition des associations de la société civile pour l’action citoyenne (Casac), par sa campagne de sensibilisation,  appelle les Tchadiens à préserver la paix et la stabilité que connait le pays depuis une dizaine d’années. Car,  « nul ne peut se prévaloir qu’il sera épargné si la paix venait à être menacée » indique le président de la CASAC, Mahamoud Ali Seid.

Dans sa déclaration dite « de paix », Mahamoud Ali Seid, relève qu’il va sans dire que le Tchad connaît depuis deux décennies une évolution significative dans pratiquement tous les domaines, une résultante incontestable de la paix qui prévaut dans ce pays. « Notre pays le Tchad a joué le rôle d’acteur majeur dans le rétablissement de la paix dans beaucoup de pays en Afrique. Les exemples foisonnent, quand il s’agit de parler du rôle du Tchad en matière de paix et de stabilité en Afrique. Il est de bon aloi que les Tchadiens se sentent dans leur écrasante majorité fier de leur pays » se réjouit le président Mahamoud Ali Seid.

Au centre avec le micro, le président de la CASAC/Ph Tchadinfos

La Casac demande donc aux Tchadiens de s’approprier la paix et d’en faire un levier essentiel pour accompagner « la marche irréversible » que connaît le pays. « Nous sommes dans l’obligation engagée de transcender toutes nos différences, nos querelles intestines pour qu’ensemble nous puissions booster davantage cet élan de développement multiforme que nous chérissons tous » a affirmé Mahamoud Ali Seid.

La CASAC, par la voix de son président, appelle les Tchadiens à cultiver l’amour de la patrie et à œuvrer sans relâche pour que le Tchad soit à l’abri de toutes les péripéties et autres traquenards pouvant être ourdis par les ennemis de la paix.

Lire aussi: Tchad : la CASAC s’insurge contre « les destructeurs du pays »

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :