Tchad : 3,5 millions USD de la Banque mondiale pour améliorer la santé animale

N’DJAMENA, 25 février (Xinhua) — Un projet d’urgence d’appui à l’amélioration de la santé animale a été lancé, mercredi dans la capitale tchadienne, au profit des réfugiés et retournés de la République Centrafricaine (RCA) et des populations hôtes dans le sud du pays, financé par la Banque mondiale à hauteur de 3,5 millions USD.

“Grâce à ce projet, 2,5 millions de doses de vaccin contre la pasteurellose, le charbon bactéridien et le charbon symptomatique et 3,5 millions doses de vaccin contre la péripneumonie contagieuse bovine vont être mobilisées pour être administrées au cheptel” dans quatre régions du sud du pays, frontalières avec la RCA, a déclaré Dr Ahmat Hassan Moussa, coordonnateur du Projet.

Il y est également prévu un volet sensibilisation des communautés pour une cohabitation pacifique et d’approvisionnement en aliments du bétail.

Depuis décembre 2013, le Tchad a accueilli sur son territoire près de 150.000 personnes de nationalité tchadienne et étrangère ayant fui les violences en RCA. Ces personnes, pour la plupart des éleveurs, sont arrivées avec leur bétail estimé à 5 millions de têtes qui sont aujourd’hui exposées aux risques d’épizootie et de conflits liés à la gestion des ressources naturelles que sont l’eau et les pâturages.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :