Bac 2014 : "Il est vrai que ces résultats demeurent en deçà des espérances" Dr Mackaye Hassan Taïsso

N’DJAMENA, 2 août (Xinhua) — Sur les 76.433 candidats ayant participé aux épreuves du baccalauréat 2014, seuls 14.118 sont déclarés admis, soit un taux de réussite de 18,47%, selon les résultats publiés samedi. Mais ces résultats sont en nette progression par rapport à l’édition de 2013 (8,71% de réussite).

“Il est vrai que ces résultats demeurent en deçà des espérances car toute réforme dans un système éducatif comporte souvent de fortes inerties; la récolte des fruits ne peut se mesurer que sur le long terme”, a reconnu Dr Mackaye Hassan Taïsso, ministre tchadien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Il a expliqué l’amélioration des résultats par la spécificité des réformes entreprises, notamment l’organisation des épreuves en six jours (au lieu de trois, à raison d’une épreuve par jour) et l’instauration d’une double correction qui a favorisé, selon le ministre, plus des trois quarts des candidats.

Selon Dr Mackaye Hassan Taïsso, les réformes déjà entamées se poursuivront pour davantage garantir la qualité de l’examen du bac et lui permettre ainsi de retrouver ses lettres de noblesse.

Il a également annoncé l’instauration, dès l’année prochaine, de la colle pour les candidats n’ayant pas requis la moyenne de 5/20. “Ils sont, pour cette année, au nombre de 12.419 à n’avoir pas obtenu la moyenne de 5/20”, a précisé le ministre, avant d’ajouter qu’il sera interdit à ces candidats de se présenter au baccalauréat pendant deux ans, afin de leur permettre de se remettre à niveau.

“Conformément au séminaire gouvernemental sur la redynamisation du système éducatif tchadien, un comité conjoint regroupant les ministères en charge de l’éducation sera mis en place pour réfléchir sur la meilleure façon d’organiser prochainement le baccalauréat”, a conclu le ministre.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :