AUDIO. “Echos de N’Djam #1” : Rosalie*, de la prostitution au commerce de piment

AUDIO. “Echos de N’Djam #1” : Rosalie*, de la prostitution au commerce de piment

SOCIETE – Chaque semaine, « Echos de N’Djam » titille vos oreilles avec un magazine d’actualité à écouter en deux minutes. Pour ce premier numéro, Tchadinfos rencontre Rosalie*, une ancienne prostituée.

N’Djamena. Vêtue d’une robe motif léopard, Rosalie* nous accueille, les yeux encore bouffis de la nuit. Cette femme de 37 ans dort peu : elle se prostitue depuis 2012 à la suite d’un divorce difficile. « Ce n’est pas un choix, j’ai fait ça pour vivre », confie la prostituée. Aujourd’hui, elle a décidé d’ouvrir un commerce de piments pour changer de vie.

*Chers internautes, le nom de la femme est totalement fictif et a été modifié.

A RELIRE. Tchad : prostitution juvénile, manne ou malédiction ?

Un commentaire

  1. Oundoum
    25 avril 2019 at 19 h 09 min Répondre

    Un très bon exemple j’invite les autres à faire comme rosaline

Laisser un commentaire