Action sociale : le centre Dakouna Espoir lance un appel de détresse

Action sociale : le centre Dakouna Espoir lance un appel de détresse

SOCIÉTÉ – L’Association culturel Tchado-star a organisé une conférence de presse ce samedi 18 mai pour le lancement du projet d’éducation à la citoyenneté. Une occasion aussi de lancer un appel à l’aide pour l’acquisition du local du centre Dakouna espoir qui soutient les enfants des rues.

Les enfants du centre Dakouna espoir, initiative de l’association culturel Tchado-star, risquent de se trouver à nouveau dans la rue. En effet, la concession qui abrite le centre est mise en vente par les propriétaires. Pourtant, « le centre permet aux enfants de bénéficier d’une éducation et d’un encadrement » souligne le président de l’association, Aleva Ndavogo Jude.

« Nous voulons porter à la connaissance du public, la nécessité pour Tchado-star d’acquérir le local dans lequel Dakouna espoir exerce ses activités. Depuis deux ans, nous louons avec les revenus que nous générons à travers la danse et la sensibilisation. Aujourd’hui, nous sommes devant une très grande difficulté, ce local est mis en vente. Nous nous sommes dit que ce centre est le cœur de Tchado-Star et ces enfants y sont habitués » explique Lassem Bienvenu, chargé de communication de l’association Dakouna espoir.

Aleva Jude lors de la conférence de presse pour le lancement d’un projet (18/05/2019) ©Remadji Victoria

Pour réaliser ce souhait, l’association Tchado-star aurait besoin de 20 million de F CFA, prix de vente de la concession. Les responsables de l’association ont déjà identifié des potentiels bailleurs et prévoient des rencontres dès la semaine à venir.

Lire aussi : Tchado Star lance le projet «Dakouna Espoir» en faveur des enfants de la rue

L’association lance également ce jour le projet d’appui à l’alphabétisation, à la sensibilisation et à l’éducation à la citoyenneté des enfants et des jeunes du centre Dakouna espoir. Ce projet vise à créer un cadre d’échange entre les jeunes afin qu’ils échangent autour de la citoyenneté et qu’ils soient éduqués à la citoyenneté.

« La citoyenneté est un problème ici au Tchad et le socle de la citoyenneté est l’éducation. A travers ce projet nous allons amener les enfants à découvrir notre patrimoine national. Nous allons les amener au musée ou encore au siège de l’Assemblé nationale » indique Lassem Bienvenu.

Ce projet est financé par le Fond d’appui du service de coopération et d’action culturel (SCAC) à hauteur 10 000 euros et durera six mois.

Lire aussi : L’Association culturelle Tchado star commémore à sa manière la Journée internationale des droits de l’enfant

Laisser un commentaire