Vol d’un nouveau-né à l’hôpital de la Mère et de l’Enfant : une femme et son mari gardés à vue

0
1052
L’Hôpital mère et Enfant (HME) de N'Djamena est l'un des sites de vaccination contre la Covid-19

Une dame, la trentaine révolue, et son mari sont gardés à vue au Commissariat d’ordre Public N°3 de N’Djaména pour vol d’un nouveau-né à l’hôpital de la Mère et de l’Enfant.

Selon son entourage, la présumée voleuse d’enfant, fille du défunt chef de carré N°6 d’Ardep-Djoumal, n’a pu procréer malgré les soins dans pratiquement tous les hôpitaux de la capitale. C’est après avoir tenté vainement de soigner son mal de manière traditionnelle dans une province qu’elle aurait, toujours selon ses connaissances, simulé une grossesse avec des pagnes.

Elle a choisi la journée du mardi 28 septembre pour se rendre à l’hôpital de la Mère et de l’Enfant. D’après des sources hospitalières, en complicité avec quelques infirmières, la dame a pu voler un nourrisson et a disparu dans la nature. Des enquêtes de la police ont permis de la retrouver et d’être déposés, ensemble avec son mari au Commissariat d’ordre public N°3.

Lire aussi : Tchad : le bébé volé à l’hôpital de la mère et de l’enfant retrouvé à Ridina 2

D’après les témoins, le bébé se porte bien. Il a été remis à ses parents.

Tous les proches parents du présumé « couple voleur d’enfant » qui se rendent au commissariat pour la visite sont cueillis.

Lire aussi : Société : une fille de 15 ans tente de voler un bébé à l’hôpital de l’Amitié Tchad-Chine

Il faut noter que le mari, chauffeur de son état, cherche à se désolidariser de l’acte de sa femme.

Le procureur de la République près le tribunal de grande instance et le Ministre de la Justice sont aussitôt saisis.

Laisser un commentaire