Tchad : une fille de 12 ans égorgée par son demi-frère

0
1795

Un jeune homme d’une vingtaine d’années a égorgé sa demi-sœur le 21 octobre dernier. La scène s’est déroulée au quartier Arada dans le 8ème arrondissement de la capitale

C’est avec beaucoup de peine que le père, polygame, nous raconte ce qui s’est passé. Il indique que cela fait environ un mois qu’il a regroupé tous ses enfants (des deux femmes) dans la même maison auprès de sa première épouse. Sa petite sœur (la tante des enfants) est également venue s’ajouter à ce beau monde.

Tout allait bien quand un jour le garçon d’une vingtaine d’années (fils de la première femme) a tabassé sa petite sœur parce qu’elle était tellement attachée à sa tante (la petite sœur de leur papa). Lorsque le papa l’a interrogé, il a dit qu’elle fait du commérage. « Le soir j’ai appelé mes deux enfants et je leur avais prodigué des conseils, surtout au grand frère », déclare leur père.

Mais le même acte se répète un autre jour. « Un jour le grand frère est venu trouver sa petite sœur dans la cour de leur tante et il l’a encore frappé. Lorsque leur tante est sortie de la chambre, il a osé même échanger des mots avec elle. Cela m’a tellement choqué, le soir j’ai bien corrigé mon fils pour ses actes. Le lendemain, je suis allé signaler à la police de l’arrêter parce qu’il est devenu insupportable, mais il a pris fuite. Après quelques jours, j’ai ordonné aux autres enfants de dégager ses bagages de la chambre et les mettre sous le hangar. Mais la mère n’était pas d’accord et elle a quitté la maison avec les enfants ».

Après plusieurs interventions des parents, le papa a fait revenir ses enfants à la maison.

C’est après deux minutes de silence que le père a commencé à raconter le jour du 21 octobre. « Nous étions tous conviés à prendre part à une cérémonie. Ma fille et ses sœurs étaient restées à la maison ainsi que le criminel. Il a alors appelé sa petite sœur, je ne sais pas ce qu’il a fait avant de l’égorger. Mais vers 17h, il y a une voisine qui m’a appelé au moment où je rentrais à la maison. Lorsque je suis arrivé, j’ai vu ma fille par terre, égorgée », explique le père en pleurs.

Le jeune homme a été arrêté hier vers 15 heures par la police.

Laisser un commentaire