Dimanche 1 août 2021

Tchad : Taradona, le marché de ”vérité” des poissons séchés

Construit il y a de cela une décennie, le marché Taradona situé à Chagoua dans la commune du 7e arrondissement de N’Djaména, s’est développé et est devenu de nos jours, l’un des grands marchés de vente et de distribution des poissons fumés à N’Djaména et même à l’intérieur du pays. Tchadinfos y a fait un tour.

Des chauffeurs des motos-taxis et minibus arpentent l’axe communément dénommé CA7 sous un climat ensoleillé. Un pas, puis un autre, l’on peut alors apercevoir de loin des femmes et enfants qui, portant des marchandises, sillonnent les allées du marché Taradona. La traversée de la chaussée est ardue. Parce que cette avenue, où de part et d’autre sont implantées buvettes grouillent de monde. Et les conducteurs des engins roulent parfois à tombeaux ouverts. Il faut donc faire des gymnastiques pour accéder au marché.

SOGE 2

Le marché Taradona est l’un des plus importants marchés qui reçoit et distribue les poissons fumés ou séchés dans plusieurs grandes villes du pays. Bien entendu, il se vend également d’autres produits. Dans la capitale N’Djamena, il est le grand marché de vente de ces poissons.  Financé en partie par la Banque africaine de développement (BAD), le marché a été construit en 2011 par une entreprise tchadienne. Une année plus tard, Taradona a vu s’installer en son sein des commerçants venus de différents horizons. Faisant de lui, un grand carrefour, presqu’incontournable pour ceux qui veulent se procurer de ces poissons.

Organisation du marché

Connus par les pêcheurs des différents lacs du pays, les commerçants du marché Taradona ont pu mettre sur pied une équipe composée de 12 organisations reparties en groupe pour faire tourner la vente des poissons fumés ou séchés à l’intérieur du pays. ’’Nous sommes organisés en trois groupes : les grossistes, semi-grossistes et détaillants. Ils sont composés par des femmes et hommes’’, énumère le secrétaire général du comité de gestion dudit marché, Mahamat Adoum.

Les grossistes importent les marchandises et les semi-grossistes s’occupent de la distribution dans différents sites. Les détaillants eux, les prennent pour les revendre en détails aux consommateurs en respectant la règle de vente. ’’Nous avons une règle de vente. Le prix doit être au même niveau chez tous les détaillants pour que chacun trouve son compte.  Il y a un groupe qui contrôle le prix de vente des poissons aux consommateurs’’, confie le SG du comité de gestion. Les poissons fumés sont vendus en différents tas dont les plus grands tournent autour de 40 000f, 20 000f, 15 000f et 10 000f cfa. Les plus petits tas se vendent à 5 000F, 2 000f, 1 000f voire 500f.  

La provenance des poissons fumés

Les poissons fumés du marché Taradona proviennent de plusieurs localités du pays. Ils sont amenés sur place grâce au ” réseau” des grossistes et commerçants. Les poissons sont transformés dans des zones de pêche telles que les lacs Fitri et Iro avant d’être acheminés à N’Djaména. Une grande partie provient du Lac Tchad. Plusieurs qualités de poissons se trouvent au marché Taradona. Il y a notamment le capitaine, la silure, la sardine, le tilapia, la carpe.

Les poissons fumés du marché Taradona sont distribués selon les gestionnaires dudit marché dans la plupart des villes du pays notamment Kélo, Pala, Bongor, Doba, Sarh, Koumra, Mongo, Faya, Amdjarass. A N’Djamena, presque tous les marchés s’approvisionnent en poissons fumés au marché Taradona. Pour dire que même s’ils ont été ”renvoyés” ( le sens de Taradona en arabe local) du marché de Dembé, délocalisé, ils n’ont rien perdu de leurs attraits.

Laisser un commentaire

économie

Covid-19 : 0 cas et toujours 7 malades sous traitement

BREVE-La situation épidémiologique de la Covid-19 n'a pas évolué ce samedi 31 juillet 2021. Sur 386 échantillons analysés, il n'y a pas de cas...

Tchad: Mbaïlassem LeDjéndoldé présente un livre qui critique certains humanitaires

Un roman qui met en exergue "la méchanceté et la tromperie des travailleurs humanitaires", dans les camps de réfugiés, intitulé : "Les larmes de...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
322 votes · 323 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité