jeudi 23 septembre 2021

Tchad : l’insalubrité règne dans les marchés de N’Djamena

Depuis quelques années des marchés de la capitale N’Djamena se retrouvent dans un état d’insalubrité. Une situation qui s’explique par divers mobiles. Le maire de la ville, Ali Haroun promet une amélioration avant la saison des pluies.

Des tas d’ordures jonchent le marché cinquantenaire communément appelé marché de Dembé. Dans les couloirs et sous les étals, des déchets et autres résidus y compris des excréments des poissons sont visibles. Un fait qui n’émeut pas les agents de la police municipale en charge de la propreté des marchés. Ces saletés s’expliquent par le non nettoyage des marchés.  Les commerçants, eux, évoquent le manque des bacs à ordure au sein du marché. ‘’Dans ce marché, nous n’avons pas de dépotoir. Chacun se débarrasse de ses ordures selon ses humeurs’’, a laissé entendre un commerçant.

Hormis le marché de Dembé, ceux d’Habbena, Taradona et autres sont dans le même état, d’après le constat. Pourtant, il y a de cela six mois, la commune du 7e arrondissement a lancé une opération d’assainissement dans tous les marchés de ladite commune. Une opération au cours de laquelle le maire 2e adjoint de la commune, Mahamat Saleh Brahim a interdit le dépôt des ordures à l’intérieur des marchés de sa circonscription.

Il y a de cela quelques années aussi, le maire de la ville de N’Djamena de l’époque, Saleh Abdelaziz Damane, a décidé de consacrer les trois premières heures de la journée du samedi de chaque semaine pour le nettoyage des marchés avant l’ouverture des boutiques. Mais que constate-t-on maintenant ? La plupart des marché sont sales. Les agents de ladite institution continuent à collecter de l’argent auprès des commerçants au titre de frais de nettoyage.  « Chez moi, aucun agent de service de salubrité ne vient. Je suis obligée de le faire seule », s’indigne une vendeuse au marché de Dembé.

Une situation qui ne passe inaperçu aux yeux du maire de ville de N’Djamena, Ali Haroun, de retour à la tête de la mairie depuis un mois.”Nous avons plusieurs choses à faire à la fois, mais toutefois l’idée est là nous allons certainement nous mettre au travail pour rendre ces marchés propres avant la saison des pluies“, promet-il.

Ali Abdelkader Foulaty, stagiaire

Laisser un commentaire

économie

Tchad : l’opposant historique Yorongar Ngarlejy compte démissionner de la direction de son parti

Le leader du parti Fédération, action pour la République/Parti Fédération (FAR/PF), Yorongar Ngarlejy en a marre. Dans une interview qu'il nous a accordée, il...

Kanem : le difficile accès à l’eau potable à Mao

Les habitants de Mao, chef-lieu de la province du Kanem accèdent difficilement à l’eau potable. Les habitants de la "ville blanche" renseignent que l’unique...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
417 votes · 418 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité