Tchad: le Cecoqda célèbre l’accréditation de ses laboratoires d’analyses microbiologiques

0
50

 Le Centre de contrôle de qualité des denrées alimentaires(Cecoqda), a organisé ce 16 mars, la cérémonie marquant la réussite de la transition vers la norme 17025 : 2017 et le maintien de l’accréditation des laboratoires d’analyses microbiologiques. Cérémonie présidée par le ministre de l’Élevage et des productions animales, Ahmat Mahamat Bachir, en présence du ministre d’État, ministre secrétaire général de la Présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet.

La présidente du comité d’organisation,  Nourah Moussa Kadam, a annoncé qu’en  juillet 2019, le Conseil National d’Accréditation de Tunisie (TUNAC) a organisé une mission d’audit dans les laboratoires d’analyses microbiologiques du Cecoqda à l’issue de laquelle, des recommandations ont été formulées notamment en ce qui concerne les actions correctives à intégrer. Au terme de cette mission d’audit, les laboratoires d’analyses microbiologiques ont été accrédités selon la norme ISO 17025 version 2005, pour la période allant du 18 décembre 2019 au 29 novembre 2020. Ainsi, le principal défi à relever par le Cecoqda était de maintenir cette accréditation et de migrer vers la norme ISO 17025 : 2017. Ce pari a été donc gagné et c’est l’objet de cette célébration.

Le Directeur général du Cecoqda,  Soudy Imar Djibrine, dit que pour mener à bien ses missions régaliennes avec dextérité et perspicacité, le Cecoqda s’est inscrit depuis 2016, dans la logique d’accréditation de ses laboratoires. Il a rappelé que l’accréditation est une procédure par laquelle une instance habilitée de renommée internationale reconnaît formellement la compétence d’un organisme ou d’une personne à mener des tâches particulières. C’est ainsi que le laboratoire d’analyses microbiologiques du Cecoqda s’est engagé dans le processus d’accréditation selon la norme ISO 17025: version 2005 à travers le Programme Infrastructure Qualité en Afrique Centrale (PIQAC) piloté par l’ONUDI (Organisation des Nations unies pour le développement industriel) et financé par l’Union Européenne (UE).

Le ministre de l’Élevage et des Productions Animales, Ahmat Mahamat Bachir, a indiqué que l’obtention de cette accréditation auprès de l’organisme international, le Tunac basé en Tunisie, est une reconnaissance officielle nécessaire au Cecoqda pour remplir sa mission du contrôle des denrées alimentaires. Étant basé sur les normes reconnues à l’échelle internationale, l’accréditation de laboratoire du Cecoqda, permet d’instaurer la confiance avec ses partenaires, par rapport à la fiabilité de l’analyse du produit, a relevé le ministre. En d’autres  termes, tout ce qui est analysé au Cecoqda, certifié, est valable à l’échelle nationale et internationale, s’est félicité Ahmat Mahamat Bachir.

Le ministre d’État, ministre secrétaire général de la Présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet, a indiqué que le Cecoqda participe activement et de plain-pied, aux activités visant à améliorer notamment la qualité des produits et services en général et celle en particulier des denrées alimentaires. “Le gouvernement se réjouit des efforts menés par le Cecoqda et l’encourage à continuer à renforcer ses capacités institutionnelles et opérationnelles pour un meilleur contrôle de qualité des denrées alimentaires et autres aliments nutritifs dans toutes les Provinces du pays”, a déclaré le ministre d’Etat. Car, pour Kalzeubé, il y va de la crédibilité du Cecoqda, et de sa capacité à affirmer son ambition en tant que instrument d’évaluation de référence nationale voire sous régionale.

Leave a Reply