Tchad : Haroun Kabadi appelle le gouvernement à réagir face à la cherté de vie

0
10

Les prix des denrées alimentaires ne font qu’augmenter sur le marché national. Trouvant la situation insupportable, le président de l’Assemblée nationale, Haroun Kabadi, appelle le gouvernement à prendre ses responsabilités.

La cherté de vie on n’en parlera jamais assez au Tchad. Le gouvernement semble faire des efforts pour diminuer les prix des denrées alimentaires mais « nous constatons que sur le marché national, les prix des denrées alimentaires ne font qu’augmenter », a déclaré le président de l’Assemblée nationale, Haroun Kabadi, à l’occasion de l’examen de la loi de finances rectificative, ce 25 août.

Des discours ont été prononcés et des descentes ont été faites sur les marchés par les membres du gouvernement pour améliorer la situation. Hélas, les commerçants font ce qui les intéresse. Au vu de cela, le président de l’Assemblée lève le ton pour dire : « il est inadmissible que les opérateurs économiques vont dans le sens contraire de ce que le gouvernement est en train de faire ».

« Si le gouvernement cherche à atténuer la souffrance de la population, il n’appartient pas aux opérateurs économiques d’en augmenter », s’offusque-t-il. Face à cela, Haroun Kabadi interpelle le gouvernement à prendre ses responsabilités.

Leave a Reply