Tchad : un centre de contrôle des aliments opérationnel

0
354

N’DJAMENA, 27 novembre (Xinhua) — Le Tchad a mis en place un centre de contrôle de la qualité des denrées alimentaires chargé d’évaluer les risques et la conformité relative à tous les aliments, boissons et médicaments.

Le Centre de contrôle de la qualité des denrées alimentaires ( CECOQDA),inauguré par le Premier ministre tchadien Kalzeubé Payimi Deubet mercredi à N’Djamena, a été lancé au moment où les initiatives dans ce sens avancées par diverses organisations se multiplient, pour promouvoir une bonne hygiène des aliments de la rue.

“Le CECOQDA est un outil qui sera à la disposition des services de l’Etat chargés de de gérer le risque lié aux aliments, d’une part, et d’autre part, des organismes certificateurs chargés d’ apporter aux consommateurs des garanties sur la qualité des produits”, a affirmé le ministre tchadien de l’Elevage et de l’ Hydraulique, Issa Ali Taher.

D’un coût global de 7 milliards F CFA, le CECOQDA jouxte le siège de la Commission de bétail, de la viande et des ressources halieutiques (CEBEVIRHA), une institution régionale commune aux six pays de l’Afrique centrale.

Selon sa directrice générale, Mme Ndougona Bakassé, le projet de création du CECOQDA a fait du chemin.

“L’aventure a commencé en 2002-2004 lorsque les professionnels de la filière viande ont eu des difficultés à l’exportation, car on leur demandait de faire certifier leurs marchandises, la certification qui est gage de la qualité”, a-t-elle indiqué.

Laisser un commentaire