lundi 4 juillet 2022

Tchad : le Programme alimentaire mondial assiste les réfugiés camerounais

A la suite de récents conflits intercommunautaires survenus dans le Nord Cameroun, plusieurs milliers de familles ont traversé la frontière pour venir trouver refuge au Tchad. Ces réfugiés, installés sur plusieurs sites telles que Farcha, Ngueli, Koundoul et Mandelia, ont reçu de l’aide du Programme alimentaire mondial (PAM).

Dans leur fuite vers le Tchad, la plupart de ces familles n’ont pu rien emporter sur elles. C’est une situation difficile en cette période de froid et surtout dans un contexte où, depuis leur pays, certains éprouvaient déjà des difficultés à s’alimenter adéquatement. Depuis leur arrivée, il y a plus d’une semaine, plusieurs organisations humanitaires interviennent dans les différents sites d’installation de ces réfugiés pour pouvoir aider chacune à sa manière. L’un des besoins les plus pressants de ces populations reste la nourriture.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies a, ce samedi, lancé une distribution de biscuits énergétiques sur les sites de N’Djamena, en commençant par Farcha Milezi. Ces biscuits (plus de 2000 kilocalories par paquet) sont destinés à couvrir en urgence les besoins alimentaires des enfants réfugiés et femmes enceintes et allaitantes en attendant l’acheminement d’autres vivres sur les différents sites, informent les responsables du PAM.

Ce mardi 14 décembre, le PAM a poursuivi son assistance avec d’autres denrées telles que le sorgho, les haricots et l’huile au profit de tous les ménages de réfugiés ayant fui les violences du Cameroun. Au total, ce sont plus de 350 tonnes de vivres qui sont mobilisés pour être distribués sur les différents sites.

Lire aussi : Le ministère de la Santé au secours des réfugiés camerounais

Au site de Mbagué (Mandelia) qui accueille plus de 3000 réfugiés, Ouma, une fille de 16ans, fait partie des gens pour qui cette aide est un grand soulagement. “Nous avons perdu tous nos deux parents et je suis venue ici seule avec mes 3 soeurs cadettes. Nous avons une tante qui veille sur nous mais cette nourriture va beaucoup nous aider”, explique la jeune fille, l’air pathétique. ”Certains sont blessés ou sont venus malades. D’autres ont perdu leurs parents. C’est une situation difficile et triste, mais comme ils sont nos frères, nous essayons de les aider”, détaille Adoum Mahamat, chef du village de Mbagué qui a accueilli ces réfugiés.

Le PAM travaille avec plusieurs partenaires dans cette distribution de vivres.« Le PAM se tient aux côtés du gouvernement tchadien pour apporter l’assistance alimentaire essentielle aux réfugiés qui sont actuellement dans le plus grand besoin. Nos équipes sont mobilisées pour que cette assistance arrive aux bénéficiaires à temps, et ainsi soulager la souffrance des familles », déclare Pascal Diro, chef des urgences au PAM. 

Laisser un commentaire

économie

Société : une association plaide à agir pour les malades mentaux

L'Association pour la Protection des délirants (malades mentaux) et de Lutte contre la Mendicité (APDM) a organisé un point de presse ce 3 juillet...

Championnat du Tchad : Elect Sport et As PSI font un match nul

Le championnat national a débuté ce dimanche 3 juillet 2022 au stade de Diguel. Pour le match d'ouverture, l'équipe d'Elect Sport de N'Djamena a...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
840 votes · 841 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité