vendredi 24 septembre 2021

Société : La mairie s’active à moins de 48 heures de l’ultimatum du chef de l’Etat

Au lendemain de la mise en garde du président Idriss Déby Itno sur l’état des communes de la capitale tchadienne, la maire de N’Djamena est descendue sur le terrain, dans quelques arrondissements.

Mme Mariam Djimet Ibet accompagnée des maires des dix arrondissements de N’Djamena ont fait une descente, mardi 24 juillet, sur plusieurs sites de drainage des eaux de pluie. Ce déplacement intervient au lendemain de la communication du chef de l’Etat mettant en garde contre « la mauvaise gestion des communes ». Idriss Deby Itno a notamment donné 72 heures aux maires de la capitale tchadienne « pour tirer des leçons de cette fâcheuse situation ».

Il a été question de relever le blocage des caniveaux empêchant l’évacuation des eaux de pluie. Sur les cinq arrondissements visités à savoir les 2ème, 4ème, 7ème, 8ème et 10ème, le constat est quasi identique : les caniveaux sont bouchés par des ordures et de la terre. Parmi ces communes visitées, d’autres sont déjà à pied d’œuvre pour curer les caniveaux, évacuer les ordures ou refermer les caniveaux ouverts.

Selon la maire de la ville de N’Djamena, Mariam Djimet Ibet, il n’est pas trop tard pour effectuer cette inspection de terrain. Elle a précisé que, « les 72 heures comme date butoir accordée par le président de la République sont largement suffisantes pour résoudre les problèmes de drainage d’eaux de pluie ». La maire a interpellé la population à appuyer les efforts de la mairie dans sa mission d’assainissement la ville, en réalisant des travaux communautaires.

En coulisse, certains maires d’arrondissements, en poste depuis 2012, ont affirmé que le constat du président est « une réalité indéniable » avant d’ajouter qu’ils sont en « manque de moyens » pour assainir les communes.

Laisser un commentaire

économie

Tchad : les fonctionnaires au bout du rouleau

Les grognes répétitives des travailleurs de l’administration publique sont une bombe à retardement pour le pays. Il est un secret de polichinelle que les travailleurs...

Conflits dans le Ouaddaï : la CASAC propose des pistes de solutions

Le président de la Coalition des associations de la société civile (CASAC), Mahamoud Ali Seid, a tenu un point de presse ce vendredi pour...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
421 votes · 422 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité