Société : « la dot devient de plus en plus chère empêchant ainsi bon nombre de jeunes à l’âge de se marier à le faire » Doucka Ehba, sociologue

0
14

La dot est une pratique coutumière qui consacre un mariage traditionnel. Actuellement, elle suscite de nombreux questionnements autour de la signification qu’elle revêt. Du symbolique, le prix de la dot est devenu un véritable facteur d’émulation au sein de notre société. Le sociologue Doucka Ehba a expliqué lors d’une interview accordée à nos confères de la RNT les raisons de la cherté de la dot dans nos sociétés.

Pour appréhender la question liée à la cherté de la dot dans nos sociétés d’aujourd’hui, il faut partir d’une base simple qu’est, d’abord, sa définition selon le sociologue tchadien, Doucka Ehba – ‘’ Qui est une compensation matrimoniale. Un ensemble des biens que l’on verse symboliquement aux parents d’une épouse pour combler traditionnellement le vide laissé par cette dernière et donc c’est un symbole’’. La dot est considérée dans certaines sociétés comme étant le prix de la mariée.

De nos jours, l’on constate que la dot devient de plus en plus chère ‘’empêchant ainsi bon nombre de jeunes à l’âge de se marier à le faire’’. Pour le sociologue Douchka Ehba, cela est dû, à un certain nombre de facteurs :

  • Le premier facteur est l’attachement des parents aux biens matériels. Ce qui fait augmenter le prix de la dot ;
  • Le deuxième  facteur est le fruit de contact de notre société avec l’extérieur donc on se retrouve finalement entrain de copier ce que les autres font chez eux ;
  • En fin, le troisième facteur est la transformation quotidienne que nos sociétés subissent et qui agissent sur nos habitudes et sur nos pratiques traditionnelles.

Leave a Reply