Sila : les habitants de Minechir, s’abreuvent dans un trou

0
6

Minechir, un village situé à 21 kilomètres de la ville de Goz-beida, chef-lieu de la province du Sila souffre énormément du manque d’eau potable.

La population de Minechir s’abreuve dans un grand trou creusé pour l’aménagement de la route reliant koukou à Goz-beida. Depuis lors, ce trou constitue une source d’eau pour les habitants. Les animaux et les êtres humains boivent cette eau stagnante dont la turbidité est très élevée. Un risque pour leur santé.

Dans cette localité, pour obtenir de l’eau potable, il faut mettre 4heures de temps. Le manque d’eau est un handicap pour l’homme mais aussi pour les activités qu’exerce la population.

Pourtant, le village Minechir  est connu pour la qualité de son sol et le dynamisme de sa population dans les activités agricoles. On y cultive le mil, le sésame, le bere-bere, le gombo, etc. La population demande donc le secours du gouvernement et des ONGs pour les aider à construire un forage.

Soumaïne Ahmat

Leave a Reply