Samedi 12 juin 2021

Qu’est-ce qui fait exploser les bouteilles de gaz butane?

Le gaz butane est devenue incontournable dans les ménages N’Djaménois depuis l’interdiction de la vente du bois de chauffe par les autorités. Pourtant son utilisation est la cause de plusieurs incendies enregistrés ces derniers temps à N’Djamena. Utilisateurs et revendeurs se rejettent la responsabilité.

Depuis l’interdiction de la coupe de bois de chauffe par les autorités dans le cadre de la lutte contre la désertification, le gaz butane est imposé comme combustible. Bon nombre de foyers, restaurants et hôtels à N’Djamena utilisent ce moyen. Cependant, l’utilisation de ces bouteilles devient de plus en plus inquiétante, voire dangereuse, puisqu’en un temps record, met en péril la vie des gens. Les différents incendies enregistrés dans la ville de N’Djamena, courant mars et avril, et qui ont causé d’énormes dégâts matériels montrent parfaitement la dangerosité de ce gaz inflammable. Le plus récent est celui qui a causé la mort d’une femme, enceinte de neuf mois.


Sur le marché de la concurrence, plusieurs marketeurs offrent leurs services : Gazcom, Adagaz, Petab gaz, Sopetrans, Unigaz, Metrogaz, Fromgaz,…. D’où proviennent ces bouteilles ? Est-ce qu’elles sont soumises aux normes standard ?


Beaucoup de ménages sondés déplorent le fait que certaines bouteilles laissent fuiter le gaz. D’ailleurs c’est la cause principale des incendies, soutiennent-ils. Par contre d’autres disent le contraire et affirment que c’est certaines domestiques qui ne savent pas utiliser le gaz.


Selon un revendeur, toutes les bouteilles se valent, elles n’ont aucun problème. Pour lui, le problème vient du fait que beaucoup de femmes sont négligentes en confiant les bouteilles aux domestiques qui n’ont aucune notion de l’utilisation des bouteilles de gaz. “Elles n’arrivent pas à bien fixer le brûleur, ce qui fait que le gaz fuite par le valve. Ou bien certaines cuisinières ouvrent le gaz avant d’aller chercher l’allumette, entretemps le gaz occupe toute la surface. Aussitôt allumée, la flamme prend la cuisine“, fait-il remarquer.

A la question de savoir, si le fait de laisser des bouteilles de gaz en plein soleil ou à une température élevée ne peut-il pas provoquer un incendie, la réponse du revendeur est nette: non. Pour lui, le soleil ne cause pas de souci aux bonbonnes de gaz déjà rechargées. La preuve, avance-t-il, est que presque tous les revendeurs exposent leurs bouteilles de gaz au soleil ardent. “Le défaut vient toujours du côté des utilisateurs“, insiste-t-il.


Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Éducation : le complexe Maarif tchado-turc fête la fin d’année scolaire 2020-2021

ÉDUCATION - Pour la fin d'année scolaire 2020-2021, la fondation Maarif de Turquie au Tchad  a organisé des festivités ce 12 juin 2021 au...

10e congrès du MPS : le présidium dirigé par Moussa Kadam

Après l'ouverture officielle du 10e congrès extraordinaire du Mouvement patriotique du salut (MPS), un présidium est mis en place pour diriger les travaux. Ce...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
217 votes · 218 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité