Ministère de l’Economie-BAD : un protocole d’accord de plus de 6 milliards de franc CFA en faveur des filles et des femmes

0
262

Le Ministre de l’Economie, de la Planification du Développement et de la Coopération Internationale (MEPDCI), Dr Issa Doubragne et le Représentant Résident de la Banque Africaine de Développement (BAD) au Tchad, Ali Lamine Zeine ont signé, ce mercredi 24 février, un protocole d’accord en faveur des filles et des femmes.

Le renforcement  du capital humain  est l’objectif de la signature de ce protocole d’accord. Il vise à promouvoir l’égalité et l’équité dans l’accès à une éducation de qualité pour les filles et à une alphabétisation fonctionnelle pour les femmes (PEPAF).  Le coût global dudit projet est de 6 230 000 000 de franc CFA.

Le projet s’articule autour de trois (3) composantes à savoir : l’amélioration de l’offre et de l’environnement scolaire pour la scolarisation des filles ; le renforcement de la qualité de l’éducation des filles et du développement de l’alphabétisation fonctionnelle, et enfin, la diversification des filières au Lycée Technique Commercial en lien avec le secteur privé ainsi que l’intégration des travaux pratiques.

Le Représentant Résident de la Banque Africaine de Développement (BAD) au Tchad, souligne dans son liminaire que le projet sera financé sur les ressources de la Facilité d’Appui à la Transition (FAT) de la Banque et sera mis en œuvre par le ministère tchadien de l’éducation nationale et de la promotion civique, en coordination avec les partenaires actifs dans le secteur de l’éducation, les organisations de la société civile et les jeunes.

Dr Issa Doubragne, ministre de l’Economie, de la Planification du Développement et de la Coopération Internationale, déclare de son côté que la scolarisation des filles et l’alphabétisation des femmes devraient contribuer au développement grâce à son effet à court, moyen et long terme sur l’autonomisation de la femme.

Le ministre de l’Education Nationale et de la Promotion Civique, Aboubakar Assidick Tchoroma, a, au nom des bénéficiaires, remercié les deux parties pour avoir matérialisé officiellement ledit protocole d’accord.

Laisser un commentaire