mercredi 26 janvier 2022

Kanem : le canton d’Areyourou s’offre un marché moderne et un dépôt pour l’ONASA

Le chef-lieu du canton d’Areyourou (département du Sud Kanem) dans la province du Kanem, a abrité, ce samedi 27 novembre 2021, l’inauguration de son marché moderne et l’ouverture du dépôt de l’ONASA.

“Il y a 6 ans, nous nous sommes retrouvés ici à Areyourou pour inaugurer l’hôpital, aujourd’hui, samedi 27 novembre 2021, nous avons l’honneur et l’immense plaisir de vous accueillir pour inaugurer le marché moderne et le dépôt de l’Office national pour la sécurité alimentaire (ONASA)”. C’est par ces mots que le chef de canton d’Areyourou Hassan Ahmat Adam a souhaité la bienvenue aux délégations venues pour l’inauguration de ces deux structures.

Pour le gouverneur de la province du Kanem, Ousmane Brahim Djouma, c’est un acte salutaire. “Vous nous montrez qu’on ne devrait pas croiser les bras et attendre l’État”, a-t-il félicité le chef de canton. Votre localité dispose déjà des structures de base et vous pouvez être très fier car vous avez accompli votre devoir en montrant la voie sans attendre les réalisations de ces structures par l’État, a-t-il enchaîné.

La réalisation de ces deux projets est l’oeuvre des fils et des filles de la province. “Nous avons demandé aux opérateurs économiques et aux cadres de contribuer au développement de la province et nous avons la réponse aujourd’hui devant nous à Areyourou”, a développé le gouverneur. Et le chef d’œuvre de cette initiative est le chef de canton d’Areyourou Hassan Ahmat Adam. “Il s’est personnellement investi pour construire un grand marché, le dépôt de l’ONASA, un hôpital, un château d’eau et une grande mosquée”, a indiqué le gouverneur.

Plus de 200 millions investis

Le chef de canton d’Areyourou Hassan Ahmat Adam s’est investi pour la construction de ce marché dont la superficie est de 13 500m2. Il comporte 44 boutiques, cinq grands hangars de 100 places, un hangar au nord du marché de 20 places, un magasin de 480m2 et un espace libre pour la vente de bétail et pour les commerçants ambulants. Le coût de ces travaux s’élève à 234 900 000 FCFA.

Enfin, une pose de première pierre du camp de la Garde nationale et nomade du Tchad (GNNT) et une école primaire cycle complet a clôturé l’événement.

Laisser un commentaire

économie

Tchad : le porte-parole du groupe rebelle FACT est de retour à N’Djamena

Kingabé Ogouzeimi de Tapol, porte-parole du groupe rebelle Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (Fact) est rentré sur N'Djamena ce mercredi 26...

Politique : l’URT prend pied dans le 4e arrondissement de N’Djamena

L’Union pour la refondation du Tchad (URT) continue son implantation dans la capitale tchadienne. Ce mardi 25 janvier, c’est dans le 4e arrondissement que...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
612 votes · 613 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité