Mercredi 4 août 2021

Dispersion de leur manifestation : quelques retraités évanouis et un jeune garçon a perdu son œil

Les retraités ont barricadé, ce mercredi, 21 juillet, la grande voie qui passe devant leur Caisse, pour revendiquer le paiement de leurs pensions. Conséquences, des personnes âgées évanouies et un jeune garçon a perdu son œil droit.


Ce mercredi, 21 juillet 2021, le climat est invivable, à la Caisse nationale de retraités du Tchad (CNRT). Les riverains et les passants ont aussi subi.

Tout commence par une rencontre entre les retraités, au sein de leur Caisse. C’était une rencontre convoquée par le président du Comité de crise des retraités, Blagué Jean Ngaba. L’objet de cette rencontre, “une communication très importante”, selon les termes du communiqué du Comité de crise des retraités.

Les retraités ont donc répondu présent et en masse à cette réunion de gestion de crise. Après des échanges houleux entre eux-mêmes, la base a exigé la présence du directeur de la CNRT, Laring Baou, pour avoir des explications sûres et crédibles, concernant le retard dans le paiement de leurs pensions. Mais cette exigence était vaine. Finalement, c’est Blagué, accompagné de quelques retraités qui sont allés voir le directeur de la Caisse pour la cause.

Le directeur nous a dit que malgré les tracasseries, les autorités lui ont promis 3 milliards pour continuer la paie. Cette somme est insuffisante pour satisfaire tout le monde. C’est ce qui explique notre malheur “, déclare le président du Comité de crise qui vient de finir la concertation avec le directeur de la CNRT, Laring Baou. Après cette déclaration, précisément vers 10h20mn, les retraités ont décidé d’une seule voix de barricader la grande rue qui passe devant leur Caisse, bloquant toute circulation des deux côtés du goudron.

A 10h32, quelques véhicules du Groupement mobile d’intervention de la Police (GMIP) ont fait irruption. Les négociations sont engagées entre leurs chefs et les retraités mécontents. Ces négociations ont produit un résultat éphémère, même si elles ont quand-même permis de libérer la rue pour quelques minutes.

Vers 10h40mn, les hostilités reprennent. Cette fois-ci avec la contribution des riverains qui n’ont pas pu s’empêcher d’aider les retraités. La Police à riposter avec des tirs de gaz lacrymogènes pour maîtriser la situation. Mais certains retraités se sont évanouis (actuellement ils sont au pavillon des urgences, selon Blagué Jean Ngaba) et un jeune garçon qui se trouvait sur le lieu de l’évènement a perdu son œil droit.

Il faut rappeler que parmi ces retraités qui manifestent, certains n’ont pas encore gagné leur premier coupon de l’année 2021, alors que deux trimestres sont déjà écoulés.

Laisser un commentaire

économie

Tchad : trois Professeurs titulaires confirmés par décret

Par décret No 208 du 2 août 2021, trois enseignants-chercheurs, inscrits sur la liste d'aptitude aux fonctions de Professeur titulaire du Conseil africain et...

Covid-19 : 0 cas, 1 guéri et 5 malades sous traitement

La situation épidémiologique de la Covid-19 de ce mardi 3 août 2021 est connue. Sur 351 échantillons analysés, il n'y a pas de nouveau...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
323 votes · 324 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité