vendredi 12 août 2022

Culture : les objets d’art africain sont à l’honneur sur la rue Super Market de N’Djamena

Plusieurs boutiques de vente des objets d’art africain sont ouvertes sur la rue super market de N’Djamena. Dans ces boutiques, on peut trouver des objets d’art venus de l’extérieur mais aussi ceux fabriqués au Tchad avec les matières locales.

À l’heure où beaucoup de pays africains revendiquent la restitution de leurs objets d’art pillés pendant la colonisation par les puissances colonisatrices, le Tchad, à l’instar des autres pays africains, attache aussi un intérêt particulier aux objets d’art. Depuis plus de trois ans, un groupe d’artistes a pris d’assaut la rue appelée communément “la rue super market” dans le 2e arrondissement de N’Djamena pour faire des expositions et vendre les objets d’art anciens et décoratifs.

Située en plein centre-ville précisément dans le quartier Klemat dans le 2e arrondissement, la rue Super Market s’embellit de jour en jour à travers ses graphiques, ses restaurants et son “Super Market ” d’où elle tire son nom. Ce qui fait encore plus la particularité de cette rue, ce sont ses boutiques de vente des objets d’art venus de plusieurs pays d’Afrique.

Mardi 5 juillet. Il est 13h sur ” la rue Super Market”. Nous sommes à la boutique d’art africain du nom “Africa Art”. Dans cette boutique, on ne trouve pas seulement les objets du Tchad mais aussi les objets d’art venus de plusieurs pays d’Afrique d’où le nom de la boutique Africa Art. On a les objets d’art venus de la RDC, du Gabon, du Cameroun, de la Tanzanie , du Burkina Faso et autres.


Chez Africa Art, on a les objets d’art importés d’ailleurs mais on a aussi des objets fabriquées sur place avec les matières locales. Parmi ces objets on a ” les souvenirs du Tchad ” qui a une forme de la carte du Tchad, le chameau du Tchad, les cavaliers Sao et autres. Selon le gérant de cette boutique “le souvenir du Tchad” peut servir comme un instrument de bureau ou encore comme un souvenir pour ceux qui ont visité le Tchad. En ce qui concerne les objets d’art importés, on a les masques de décoration mais aussi les masques qui ont une histoire relative à une tribu ou un peuple. Comme ce masque venue d’Angola, le gérant nous raconte l’histoire qu’il y a derrière. ” C’est une masque destinée aux les femmes pour la séduction. on l’appelle Chékouyé”. Sur cette masque, on peut voir quelques ajustements composés de perles, de coquillages et des cauris .

Le gérant de Africa Art fait partie de ceux qui ont initié ce projet qui consiste à ouvrir des boutiques de vente des objets d’art sur cette rue. Les objets d’art jouent un rôle très important dans le monde en général et surtout en Afrique qui est un continent de mœurs et de civilisation ancestrale. Mais force est de constater que la population tchadienne n’accorde pas un intérêt particulier aux objets d’art. Chez Africa Art c’est la patience et la volonté qui les maintiennent à excercer ce métier en espérant qu’un jour le public prendra conscience de ce que représente ces objets d’art pour un peuple. “Ici les gens sont moins interressés par des objets d’art. Beaucoup pensent que ce sont les choses des expatriés, pourtant c’est pour nous-mêmes. On doit être le premier consommateur mais c’est dommage, on voit moins de gens venir acheter nos produits“, a indiqué le gérant.

A coté de Africa Art se trouve la boutique de Yacoub, un artiste et vendeur des objets d’art ancien et décoratif. Chez Yacoub, le prix des objets d’art va de 500 F vers le haut. Chez lui, on peut trouver les porte-clefs fabriquées avec les matières locales. Chez tous les boutiquiers de la rue Super Market, le constat est le même : on note une l’absence du public qui affiche son désintéressement aux objets d’art.

Toguyallah Mboguerienne, stagiaire

Laisser un commentaire

économie

Fête du 11 août : Dr Succès Masra appelle à la justice et à l’égalité depuis le “balcon de l’espoir”

Justice et égalité, les deux mots du meeting du balcon de l'espoir de Dr Succès Masra, président du parti Les Transformateurs, ce 11 août. Vox...

Après plus de 30 ans de prison au Cameroun, Sakine Zakaria Adjideï rentre au Tchad sous perfusion

Un grand accueil a été réservé à Sakine Zakaria Adjidei, le plus célèbre détenu tchadien au Cameroun, ce jeudi depuis Kousseri jusqu'à N'Djaména. La détention...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
885 votes · 886 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité