mercredi 1 décembre 2021

Ce qu’il faut retenir des trois jours du forum Nexus humanitaire-développement

Le forum provincial Nexus humanitaire-développement, a pris fin le 27 octobre, dans la province du Logone Occidental. Durant trois jours, les autorités administratives, humanitaires et opérateurs économiques ont échangé sur les projets relatifs à l’amélioration des conditions des réfugiés au Tchad.

Le Nexus humanitaire-développement n’est pas une approche qui date d’aujourd’hui. Elle est mise en œuvre depuis 25 ans. Elle est le prolongement des efforts de longue date dans les domaines humanitaires et du développement tels que la réduction des risques de catastrophe, la réadaptation et le développement, la résilience et la prise en compte des conflits.

Durant trois jours, les autorités administratives, humanitaires, opérateurs économiques et réfugiés ont échangé sur l’apport des parties prenantes du Nexus humanitaire-développement afin d’améliorer les conditions de base des réfugiés.




“Il ne s’agit plus encore de la théorisation du concept Nexus humanitaire-développement. Vous êtes assignés désormais à un devoir de rédevabilité dans le rôle que doit jouer chaque entité, et acteur de la communauté internationale et nationale qui attend de vous les résultats et les solutions durables aux regards des engagements de chaque partie dans ce processus”, a invité le représentant du ministre du Plan, Djimet Sou Djimadji.

Lire aussi : Le HCR plaide pour la délivrance d’acte de naissance aux réfugiés

Dans le cadre du Nexus humanitaire-développement, le projet de Développement inclusif des zones d’accueil (DIZA) a pris en compte 100 800 bénéficiaires à l’est du pays, et 111 400 au sud.

Du côté du PARCA (Projet d’appui aux réfugiés et communauté d’accueil), l’on note 8643 bénéficiaires repartis dans différents domaines. Il s’agit, entre autres, des aménagements des sites maraîchers, des kits agropastoraux.

Lire aussi : Al-hadji Oumar, le réfugié commerçant qui défend la cause de ses compatriotes au forum Nexus humanitaire-développement

“Ceci pour une meilleure synergie d’action et de complémentarité en vue d’atteindre les objectifs de développement durable”, croit le secrétaire général de la province du Logone Occidental, Sindang Basile.

Ces projets et réalisations ont été financés par les partenaires du Tchad, notamment la Banque mondiale, l’Union européenne et l’Agence française de développement (AFD).

Laisser un commentaire

économie

« Un militaire séropositif vit comme tout autre militaire », la présidente de l’Association des militaires vivant avec le VIH/Sida

En marge de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le Sida ce 1er décembre, Tchadinfos a rencontré la présidente de l’Association...

Le grand marché de N’Djamena plongé dans le noir

Le marché central de N’Djamena est dans le noir depuis presque deux semaines. Ce, pour cause des factures impayées à la Société nationale d'électricité...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
541 votes · 542 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité