AUDIO : la radio FM Liberté envisage des poursuites internationales contre la Police

0
531

AUDIO-Le 27 novembre 2020, les agents du Groupement mobile d’intervention de la Police et ceux des Renseignements généraux ont tabassé et séquestré les journalistes de la radio Fm Liberté et d’autres journalistes des radios privées, en formation au sein de la radio FM Liberté. Un an après les faits, la plainte portée contre le Gmip et les Renseignements généraux n’a pas bougé d’un iota. Le directeur de la radio FM Liberté, Djekourninga Kaoutar Lazare dit que les recours internationaux sont en voie d’exploration. Il est au micro de FM Liberté.

Laisser un commentaire