samedi 4 février 2023

Société : un homme détenu depuis le 25 avril dans un commissariat est décédé le samedi 7 mai

Oumar Mahamat Oumar, un commerçant d’une quarantaine d’années connu sous le nom de Djiddo Kousseri, arrêté le 25 avril au commissariat d’ordre public (COP8) est décédé le samedi à l’hôpital d’après ses proches.

Après le drame d’un enfant de 13 ans déposé par la famille au commissariat d’ordre public no3 (COP3), la famille de monsieur Oumar Mahamat Oumar déclare que leur fils a été arrêté arbitrairement depuis le 25 avril au COP8 et a rendu l’âme le samedi 07 mai à l’hôpital.

Selon son petit frère Abakar Mahamat Oumar, son frère Oumar a été arrêté le 25 avril pendant qu’il réparait sa moto. «  Mon frère ne savait même pas de quoi il est accusé, on lui dit juste qu’il est en garde à vue. Le lendemain on nous a refusé la visite. On nous a dit que la décision vient d’en haut, c’est tout », explique-t-il.

« Avant aussi mon frère a été arrêté arbitrairement pendant presque 40 jours au commissariat central et on l’a transféré à la prison de Koro-toro par la suite. Il a fait 6 mois et 15 jours », précise-t-il. C’est lors d’une visite des juges à Koro-toro qu’ils l’ont déclaré non coupable et le défunt Oumar Mahamat Oumar a regagné sa maison. « La même personne qui l’a arrêté avant est venu encore l’arrêter en lui disant “qu’il s’est évadé de la prison”, pourtant il a son papier du juge ».

Par la suite Abakar Mahamat Oumar souligne qu’il a reçu l’appel au commissariat que son frère est malade et qu’il lui faut un médecin. « Notre médecin a refusé d’aller au commissariat. Eux-mêmes ont trouvé un médecin et il a eu quelques traitements c’était vers 13h. Vers 17h, le grand n’arrive pas à uriner ».

Le petit frère du défunt Oumar Mahamat Oumar relève enfin que vers 18h qu’il a reçu l’appel venant du commissariat. «  Mon frère est admis à l’hôpital. On ne m’a pas laissé le voir, car je courais pour acheter les médicaments. Après j’ai appris qu’il est décédé. Ensuite la famille était arrivée et il y a eu beaucoup d’altercation avec les policiers. Un des nôtres a été arrêté ».

« Le procureur est venu faire le constat et il a demandé l’autopsie. En attendant le résultat d’autopsie, nous demandons la libération de celui qui a été arrêté et la justice sur les circonstances de la mort de notre frère », conclut-il.

Pour rappel sur le certificat d’élargissement signé le 16 février 2022 à Koro-Toro, le régisseur Bichara Allafouza Hiker, certifie que Oumar Mahamat Oumar placé sous mandat de dépôt le 29 juillet 2021 a été reconnu non coupable des infractions à lui reprochés.

Par communiqué, la Police indique qu’Oumar Mahamat Oumar a été arrêté pour “vol aggravé et recel”. Victime d’un malaise, selon la Police, il est transporté à l’hôpital de l’amitié Tchad-Chine où “il y décède au cours de soins”

Laisser un commentaire

économie

Mayo-Kebbi Est : plus de 22.000 sachets d’alcool frelaté incinérés dans la Kabbia

En application de la décision interdisant la vente et la consommation de l’alcool frelaté, le préfet de la Kabbia, Beramgoto Germain, a fait saisir...

Le Mercato footing annonce la 4ème édition de la grande marche sportive pour le 11 février

Le Mercato footing, dans sa vision de vulgariser le sport de masse, a fait un point de presse ce samedi 4 février, pour annoncer...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1106 votes · 1107 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité