Société : les déguerpis de Ngueli menacent de reprendre possession de leurs terrains

0
584

Le comité de crise des déguerpis de Ngueli a fait un point de presse, ce 22 janvier 2022 pour interpeler les autorités par rapport à leur dossier.

Il y a pratiquement 10 ans que les victimes de déguerpissement de Ngueli n’ont pas reçu un retour favorable par rapport à leur indemnisation.

Djimoudouel Faustin Mbairam, président du comité de crise des déguerpis de Ngueli, explique : “Près de dix (10) ans qu’on a été déguerpi par le gouvernement. Un pays qui se réclame un État de droit. Oui, un État de droit, un État de justice.” Et de compléter ” Où est alors le droit ou la justice dans la mesure où personne ne se soucie de nous malgré les cris, les larmes et des agissements des médias nationaux et internationaux. Plusieurs victimes sont mortes par manque de moyens, parce qu’exposées aux intempéries de toute sorte“.

Ces derniers avaient opté pour un traitement à l’amiable mais rien n’est concrétisé en leur faveur après dix ans. ” Nous avons saisi l’Assemblée nationale, la Primature, la médiature et les autres structures en charge du dossier mais en vain“; souligne le président du comité de crise des déguerpis de Ngueli.

Le comité interpelle le gouvernement et en particulier le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme et de l’habitat de trouver des parcelles de terrain aux 68 personnes qui n’ont jusque-là pas encore reçu de terrain. Sinon, le comité met le gouvernement en garde qu’il va dans un proche délai organiser des sit-in sur la voie publique; demander à toutes les victimes de repartir prendre possession de leurs terrains; participer activement à toutes les marches pour réclamer justice, réclamer le paiement des indemnités car ce ne sont pas seulement les terrains qui sont déguerpis mais en plus des terrains, ce sont des bâtiments qui sont détruits.

Laisser un commentaire