Lancés hier, la formation des journalistes et les échanges entre les responsables des médias, les cadres de la FAO et du ministère de la Production et de la Transformation agricole ont pris fin ce vendredi 23 juin à N’Djamena.

Ces jours de formation ont permis aux journalistes, aux responsables des médias et les cadres de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) d’échanger sur différentes thématiques.

“Le mandat de la FAO est un mandat qui repose sur l’assistance technique dans l’élaboration et la programmation de stratégies pour accompagner le gouvernement du Tchad dans les priorités du domaine agro-pastoral et agro-alimentaire”, a indiqué le représentant adjoint pays de la FAO Marc Mankoussou. Pour lui, les secteurs de l’agriculture et de l’élevage sont considérés comme les mamelles du Tchad.

Clôturant les travaux, Marc Mankoussou a remercié le gouvernement pour sa bonne collaboration avec la FAO. Il a ensuite félicité les journalistes et s’est dit satisfait des travaux abattus et des propositions et recommandations faites.

“Vous êtes amis de la FAO. Ces assises ne sont qu’un point de départ, désormais vous êtes nos partenaires, et ensemble nous travaillerons pour relever les défis”, lance-t-il aux journalistes.