vendredi 9 décembre 2022

Société: des jeunes se déguisent en gardien d’engin et emportent des biens

Ce dernier temps à N’Djamena, des groupes de jeunes se font passer pour des gardiens d’engin devant des lieux publics et s’emparent des biens d’autrui.

Vêtus de tee-shirt noir, pantalon presqu’en lambeau “Mas” prend position devant un restaurant de la place. Environ deux heures de temps qu’il est sur ses jambes. Il accueille des clients venus en engin et leur propose son service : prendre soin des engins en déposant par exemple un carton pour protéger l’engin du soleil. En contrepartie, les clients lui donnent des pièces de banque.

Ce travail, *Mas n’est pas le seul à exercer. Plusieurs jeunes dont l’âge varie de 8 à 15 ans arpentent les artères de N’Djamena pour opérer. Leur nombre avoisine 10 à 15. On les observe devant les restaurants, les institutions publiques notamment les banques, marchés et autres. Interrogés, beaucoup évoquent de mauvaises conditions de vie et qu’ils font ce petit “business” pour répondre à quelques besoins.  L’un d’entre eux nous fait comprendre que depuis le décès de sa mère, sa marâtre lui inflige des conditions difficiles. Il a fini par regagner la rue et dort sous l’échangeur du quartier Chagoua avec ses amis.

A côté du gardiennage, ces jeunes mendient auprès des passants et automobilistes qui abordent les grandes voies. Si certains de ces jeunes font dans la débrouillardise pour avoir de quoi mettre sous la dent, d’autres sont animés par d’autres volontés notamment le vol.

Selon plusieurs témoignages, ces jeunes débrouillards profitent souvent des moments d’inadvertance de leurs bienfaiteurs et clients pour leur soutirer certains objets qu’ils portent sur eux. Les objets les plus volés sont les porte-monnaie et les téléphones portables. D’autres font dans le banditisme à certaines heures. “La dernière fois, ils ont  gazé une dame à l’aide d’un parfum et ont emporté ces marchandises”, indique une gérante d’un restaurant situé à Dembé.

Comme quoi il ne faut pas se fier à toute apparence et être prudent.

Yves Dangourbe, stagiaire.

Laisser un commentaire

économie

Un projet loi portant code de l’artisanat en République du Tchad adopté par le CNT

Les conseillers nationaux, après examens, débat et questions-réponses avec le ministre des Affaires culturelles, Abakar Rozzi Teguil, ont adopté ce vendredi 9 décembre, le...

‘’Le pouvoir est confisqué et considéré comme un butin de guerre’’, estime la CET

Lors de son traditionnel message de Noël, ce la Conférence épiscopale du Tchad (CET), déplore la ''confiscation'' du pouvoir. Elle demande aux gouvernants...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1039 votes · 1040 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité