Un mort et un blessé lors d’une fusillade devant le domicile du général Mahamat Hamoda Béchir

0
1225

Vers 17h ce jeudi 2 décembre au quartier N’djari dans le 8ème arrondissement de N’Djamena, des hommes armés ont tiré sur les gardes du corps du Commandant de la Zone militaire n°9, le général Mahamat Hamoda, faisant un mort et un blessé.

“J’étais à l’intérieur de la maison lorsque j’ai écouté des tirs. J’ai couru dehors, mais c’était déjà tard. Il y avait quatre personnes assises devant la porte. Bichara Al-ass qui a reçu plusieurs balles est tombé sur le champ. Un autre, Alkhalil est blessé, j’ai pris la voiture pour l’amener à l’hôpital”, explique Mahdi Hamoda, petit frère du général Mahamat Hamoda.

“Ils étaient autour de trois personnes armés des kalachs. J’ai vu seulement l’un d’eux qui était habillé en grand boubou et en turban. Leur véhicule, de marque Corolla grise, est sans immatriculation”, ajoute Mahdi Hamoda.

Parmi les quatre personnes visées par les tirs, il y a Nakadi, un garde du corps du général. “Nous étions en train de causer entre nous. Subitement on a vu un véhicule de marque Corolla s’approcher de nous. Directement, ils ont commencé à tirer sur nous. J’ai couru pour entrer dans la maison voisine”, explique-t-il.

Actuellement, les éléments du Groupement mobile d’intervention de la police sont sur place. Les forces de l’ordre sont à la recherche de ces hommes.

Laisser un commentaire