Tchad : une dizaine de prisonniers se sont évadés par le mirador et le canal d’évacuation des eaux usées de la maison d’arrêt de Klessoum

0
976

Il y a environ un mois, une dizaine de prisonniers se sont évadés. Ils ont utilisé le mirador et le canal d’évacuation des eaux usées pour disparaître dans la nature.

Une dizaine de prisonniers se sont évadés de la maison d’arrêt de Klessoum il y a environ un mois, informent les responsables pénitentiaires. Ils se sont servis du mirador et du grand canal d’évacuation des eaux usées pour s’enfuir. Alertés, le vice-président du Conseil militaire de transition et le ministre de la justice, Ahmat Alhabo se sont rendus ce jour 13 octobre, à la maison d’arrêt de Klessoum.

Interrogé par le ministre de la justice, le chef de sécurité de la maison d’arrêt estime ne rien comprendre. “Je ne sais pas si le gardien dormait, mais ils l’ont surpris. Cinq personne sont montées. Le gardien a dit qu’il a voulu tirer mais que l’arme a calé”, explique-t-il.

Le ministre de la justice, Ahmat Alhabo a demandé au procureur de la République le sort des agents de la sécurité en faction à la maison d’arrêt. Ce dernier indique qu’ils ont été gardés à vue au niveau de la police judiciaire. “Un de mes substitut a traité le dossier, mais a envoyé en citation directe. Les gens sont poursuivis mais ne sont pas placés sous mandat de dépôt”.

Une situation qui n’a pas plu au ministre de la justice, Ahmat Alhabo. Il estime que ce sont des évasions organisées. “Les gens prennent de l’argent, organisent les évasions et vous les laissez se balader au quartier. Vos substituts ont eu leur part peut être(…)”

Conviés, le directeur du ministère des infrastructures et le responsable de l’entreprise en charge de la construction de la maison d’arrêt ne se sont pas présentés à cette rencontre.

Une réunion est prévue pour établir les responsabilités.

Source : radio FM liberté

Laisser un commentaire