Tchad : un jeune tué par des gendarmes à Angabo

Tchad : un jeune tué par des gendarmes à Angabo

Le jeune Khalil Mahamat a trouvé la mort ce jeudi à la suite d’un tir des gendarmes du sous-poste du 8e arrondissement ce 15 mai 2019 à Angabo, selon des sources concordantes.

Le drame est arrivé ce jeudi 16 mai, à une heure du matin, à Angabo, dans le 8e arrondissement de N’Djamena. Le jeune homme, Khalil Mahamat, a reçu une balle et a été évacué aux urgences de l’Hôpital de l’amitié Tchad-Chine où il a rendu l’âme vers 5 heures 15.

Selon les témoignages recueillis, des gendarmes étaient sur une moto, arme à feu à la main. Mais, pour l’instant, l’on ne sait toujours pas les raisons ni les circonstances réelles qui les auraient poussés à tirer. Et nous n’avons pas pu joindre les gendarmes pour avoir leur version des faits.

Des gendarmes poursuivis par des jeunes

Mais certains témoins affirment que des gendarmes qui ont tiré ont été poursuivis par des jeunes du quartier jusqu’au sous-poste du commissariat de 8e arrondissement.

Joints au téléphone, les responsables de l’Hôpital de l’amitié Chine-Tchad ont, quant à eux, confirmé à Tchadinfos.com la mort du jeune homme par balle dans leur structure sanitaire.

Ce drame intervient une semaine après celui de Moursal où Mbaiguedem Richard a rendu l’âme “à la suite des tortures des éléments de la police du CSP 6”, selon sa famille.

VOIR AUSSI : mort de Mbaiguedem Richard, retour sur les tensions à Moursal

Laisser un commentaire