Sécurité: 26 présumés malfrats dont un faux policier de la BCR appréhendés à N’Djamena

Sécurité: 26 présumés malfrats dont un faux policier de la BCR appréhendés à N’Djamena

Ils sont 26 présumés malfrats opérant dans la ville de N’Djamena à être appréhendés par la police nationale. Ils braquent, volent, se déguisent en agents de force de sécurité. La présentation a été faite à la presse nationale par la police dans les locaux du commissariat central de N’Djamena, ce 7`juillet 2018.

Les braqueurs commettent leurs forfaits avec diverses armes (à feu ou blanche et même des marteaux). Ils arrachent les motos des citoyens dans la nuit et de fois dans la journée. Dans le groupe des présumés malfrats, il y a un groupe en uniforme des forces de sécurité. Un d’eux est habillé en tenue de la Brigade de circulation routière. Il opère en pleine journée de fois à côté des vrais flics sans qu’il se fasse soupçonner alors qu’il est un faux policier. Il arrête des motocyclistes, les amende et quelquefois, il disparait avec les motos des paisibles citoyens.

Un autre groupe de deux présumés malfrats en uniforme opèrent à Ngonmba dans le 9ème  arrondissement de la ville de N’Djamena. Ils arnaquent des citoyens, la nuit derrière le cimetière. Enfin il y a un groupe de jeunes qui arrachent les sacs des femmes dans les marchés. Ces malfrats seront confiés au parquet de grande instance de N’Djamena.

Le porte-parole de la police nationale, le commissaire Paul Manga appelle les policiers à se présenter avant tout contrôle d’engins. Par ailleurs, il annonce que des initiatives sont en cours afin d’équiper les policiers en charge de la circulation routière des badges qui les identifient noms et prénoms. Il appelle la population à la collaboration pour dénoncer les malfrats opérant dans leurs quartiers.

 

 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :