Jeudi, mai 6, 2021
#WADIKOUNDI

Manifestation : le conseil militaire déplore six morts et promet une enquête

Après les dégâts occasionnés par la marche du mardi 27 et mercredi 28 à N’Djamena et dans quelques provinces, le Conseil militaire transition recadre les choses.

Dans un communiqué de presse officialisé ce 28 avril, le CMT déplore la destruction volontaire de quinze véhicules appartenant au corps de la police, quelques véhicules particuliers et deux stations appartenant à la société Total. Aussi le CMT explique que les manifestants ont extirpé une policière à la retraite nommée Halima Hamodo d’un véhicule. Après lynchage, elle serait morte.

C’est dans ce sens que le conseil militaire de transition appelle les meneurs de grève à recadrer leur sympathisants et militants pour rendre plus souple la marche afin qu’elle s’inscrive dans un climat pacifique. Cette marche ne devra être faite qu’après autorisation administrative accordée.

Le CMT déplore pour l’instant six victimes tout en adressant un message de condoléances aux familles endeuillées. Une enquête judiciaire sera ouverte pour élucider cette situation afin que les responsabilités soient pénalement situées, indique le communiqué.

- Advertisement -
spot_img

économie