Tchad : une ”nouvelle maladie” apparue dans la ville d’Abéché

Tchad : une ”nouvelle maladie” apparue dans la ville d’Abéché

Une maladie hautement contagieuse dénommée localement ‘’Kurgnale’’ est apparue à Abéché, dans la province du Ouaddaï, depuis déjà un mois. Plusieurs Abéchois sont atteints.

Les personnes atteintes de cette “nouvelle maladie” ressentent une forte fièvre et une courbature. « Je n’ai pas cru à la maladie au début mais depuis ce matin je ressens une douleur musculaire, une nausée et une fièvre. Je pense que je suis atteint » s’indigne une source habitant le quartier Djatinié.

La maladie est connue par la population d’Abéché. Elle aurait existé il y a de cela un siècle. Selon des sources contactées sur place, la maladie s’est déclenchée lors d’un contact d’une vieille tombe pendant un enterrement.

Cette maladie demeure un mystère pour les médecins. « Depuis le déclanchement de ladite maladie, j’ai fait des recherches mais je n’ai trouvé aucune information. Elle n’est pas connue scientifiquement à mon sens » confie un médecin résidant à Abéché.

Pour l’instant, les Abéchois ne comptent que sur un guérisseur traditionnel qui se dit ‘’guérisseur de la maladie’’.

4 Commentaires

  1. Mainassara yahaya
    6 août 2020 at 18 h 51 min Répondre

    Que dieux nous protège de cette maladie!

  2. Dafokomsou Bienvenu
    7 août 2020 at 17 h 12 min Répondre

    Hum!
    C’est grave alors s’elle prend de l’ampleur puisque le système sanitaire tchadien est fragile.
    Il faut surtout être très prudent.

  3. Abdelnassir
    25 août 2020 at 12 h 47 min Répondre

    Cette maladie est devenue de plus en plus grave ,elle est presque devenue une épidémie, alors si les gouvernements ne trouve pas de solution, il y’aura de plus en plus des cas grave et sa risque de conduire plusieurs personnes à la mort, précisément la ville d’Abéchè .

  4. Biangaye herve
    20 septembre 2020 at 12 h 19 min Répondre

    j’ aime bien de tout mon coeur prendre part a cette recherche sur les pathologies et les itinéraires thérapeutique de cette maladie dans mon propre pays. je veux apporté mon aide comme me le recommande ma formation en anthropologie.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :