Tchad: "la tuberculose est un problème majeur de santé publique" Assane Nguéadoum

N’DJAMENA, 24 mars (Xinhua) — Avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers, le gouvernement tchadien a rendu gratuit le traitement, le dépistage et la prise en charge de la tuberculose dans tous les hôpitaux du pays, mais la maladie reste un problème majeur de santé publique, a déclaré mardi le secrétaire d’Etat tchadien à la Santé publique, Assane Nguéadoum.

“Au Tchad, sur 20.000 cas de tuberculose attendus par l’OMS ( Organisation mondiale de la santé, Ndlr) en 2014, le système de santé n’a pu dépister et traiter que 12.325 cas”, a précisé M. Nguéadoum qui s’exprimait ainsi à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose.

Selon les statistiques du ministère de la Santé publique, le nombre des patients détectés et traités est passé de 6.200 à 12. 325 entre 2007 et 2014; le taux de réussite du traitement est passé de 22 à 72%.

Selon l’OMS, 9 millions de nouveaux cas de tuberculose sont estimés en 2013 dans le monde, mais les systèmes de santé n’ont pu détecter et traiter qu’environ 6 millions. C’est pourquoi la journée mondiale contre la tuberculose est célébrée cette année sous le thème: “atteindre les 3 millions de personnes malades de tuberculose dans le monde non touchés par le système de santé, les traiter et guérir”.

Maladie contagieuse causée par le bacille de Koch, la tuberculose se manifeste par une toux plus de quinze jours, l’ hyperthermie, la fatigue générale, l’amaigrissement et le manque d’ appétit. Un traitement efficace existe, bien suivi pendant une durée de six à huit mois, peut aboutir à la guérison totale de la maladie.

Mardi, le secrétaire d’Etat à la Santé publique a exhorté les personnels de la santé, les partenaires et toutes les personnes de bonne volonté à intensifier la sensibilisation, la protection et l’ éducation de la population. “C’est ensemble, dans un effort commun,que nous viendrons à bout de ce drame silencieux et c’est aussi ensemble que nous parviendrons à contribuer efficacement pour l’ atteinte de cet objectif mondial ambitieux qui est de mettre fin à la tuberculose d’ici 2035”, a conclu M. Nguéadoum.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :