Tchad : quinzaine de la santé de la reproduction

N’DJAMENA, 18 octobre (Xinhua) — Le ministère tchadien de la Santé publique et ses partenaires ont lancé vendredi dans la capitale une campagne de quinze jours pour promouvoir la santé de la reproduction.

L’objectif de cette quinzaine (menée autour du thème: “Luttons contre les quatre trop: grossesses trop tôt, trop tard, trop nombreuses, trop rapprochées”) est de convaincre qu’il est de l’intérêt de tous de réussir à baisser le nombre des grossesses à risque et de maîtriser la dynamique démographique au niveau collectif et individuel, selon Jean Marc Pradelle, directeur de l’Agence française de développement (AFD) au Tchad.

“Il faut faire connaître aux uns et aux autres les avantages de la planification familiale, répondre à la demande de contraceptifs (moins de 2% de femmes en âge de procréer utilisent une méthode moderne) et renforcer les compétences des acteurs et les capacités des structures spécialisées”, a indiqué M. Jean Marc Pradelle.

Depuis longtemps, le Tchad a fait adopter une série de politiques et de plans visant la santé de la reproduction.

Plusieurs activités sont programmées pour cette campagne qui s’achèvera le 2 novembre 2013: conférences-débats, tables-rondes, caravanes, tournois sportifs, représentations théâtrales, émissions radiophoniques, rencontres avec des publics spécifiques (députés; membres du Conseil économique, social et culturel; leaders religieux et traditionnels, etc.)

“Des chercheurs, des démographes, des experts et des spécialistes seront mis à contribution pour informer, vulgariser les informations sur les différents cibles, sur les bonnes pratiques et les bonnes manières de la planification familiales”, a déclaré à Xinhua M. Ahmed Djidda Mahamat, ministre tchadien de la Santé publique.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :