Tchad: les professionnelles du sexe sensibilisées à la prévention des IST et du Sida

N’DJAMENA, 1er octobre (Xinhua) — La “Society for Women and Aids in Africa” (SWAA) au Tchad forme, depuis lundi, une centaine de professionnelles du sexe sur les techniques de sensibilisation sur la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) et le sida.

Les cent professionnelles du sexe devront, à l’issue de cette formation de pairs éducateurs, être à mesure de sensibiliser à leur tour leurs consoeurs et autres sur ces maladies qui font des ravages au sein de la population tchadienne.

“La lutte contre la pandémie du VIH/Sida n’est pas seulement médicale, elle est également communautaire et multisectorielle”, a déclaré Mme Djaïbé Zara, président de la SWAA-Tchad, branche de la SWAA Internationale (Society for Women Against AIDS in Africa) qui est une organisation panafricaine non gouvernementale des femmes face au VIH/sida.

Mme Djaïbé Zara a exhorté les autorités administratives, traditionnelles, politiques, religieuses et toutes les autres couches socioprofessionnelles à s’impliquer activement dans la sensibilisation et la mobilisation contre le sida.

Pour Mme Achta Diakité, du bureau de l’UNFPA au Tchad, les professionnelles du sexe constituent un groupe à risque. “Une étude réalisée en 2009 par le CNLS (Comité national de lutte contre le sida, Ndlr), sur financement de l’ONUSIDA, a trouvé une séroprévalence de 20% chez les professionnelles du sexe. D’autres études réalisées ailleurs ont aussi prouvé des prévalences élevées chez ce groupe hautement vulnérables”, a-t-elle précisé.

Au Tchad, vaste pays d’Afrique subsaharienne, la prévalence du sida chez les femmes s’élève à 4,2%, contre 2,6% chez les hommes, dans la tranche d’âge de 25 à 34 ans, d’après des données du ministère de la Santé publique de novembre 2012.

Le taux de prévalence global du VIH/sida est de 3,4% dans la population de 15-49 ans, d’après les mêmes sources précitées qui révèlent 360.000 personnes vivant avec le VIH sur une population totale de plus de 11 millions d’habitants.

Selon le Plan stratégique national triennal (2012-2015), le Tchad entend renverser la tendance de l’épidémie dans tous les groupes sociaux et où les personnes vivant avec le VIH ont accès à tous les services nécessaires, grâce à une riposte plus intelligente, bénéficiant d’un soutien national accru et d’un accompagnement international adequate.

Un commentaire

  1. Halsouakar
    21 novembre 2013 at 17 h 03 min Répondre

    Bonjour, merci de me renseigner par rapport au theme national pour la journee mondiale de lutte contre le Sida (1er Decembre 2013), j”ai fouille sur internet et meme appele Ndjamena mais personne ne peut me renseignerm je suis a Amtiman

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :