Tchad : « Malgré le contexte difficile, la santé reste la priorité des priorités », Aziz Mahamat Saleh

Tchad : « Malgré le contexte difficile, la santé reste la priorité des priorités », Aziz Mahamat Saleh

Le ministre de la Santé publique, Aziz Mahamat Saleh a prononcé un discours, mercredi , en marge de la 72ème Assemblée mondiale de la santé à Genève.

Placé sur le thème « ne laissons personne de côté », l’Assemblée mondiale de la santé à travers cette thématique, interpelle tous les pays qui aspirent à la Couverture Santé Universelle (CSU) comme outil de développement durable.

Selon le ministre Aziz Mahamat Saleh, ce sujet amène plusieurs défis en terme d’équité dans les politiques et les stratégies d’intervention sur le terrain, en dépit des spécificités de chaque pays en développement. « Pour le Tchad ces défis sont relatifs aux nombreux contrastes qui caractérisent notre pays du point de vue géographique, climatologique et financière » a-t-il souligné ce mercredi 22 mai .

Les défis du pays sont relatifs entre autres à l’insécurité dans la zone du Lac-Tchad, créée par la secte Boko Haram ; l’afflux de près de 700 000 réfugiés rentrés au Tchad ; la crise économique et financière que connait le pays depuis la chute du prix de pétrole. Pour le ministre Aziz Mahamat Saleh, ces défis mettent à mal les efforts consentis par le Gouvernement pour la prise en charge sanitaire de la population. « Malgré ce contexte difficile, la santé reste la priorité des priorités avec un leadership exceptionnel et une attention particulière du Président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno » fait-il savoir.  

D’après le ministre de la Santé publique, la Couverture Santé Universelle ne peut réussir partout que si on l’accompagne par des interventions efficaces sur la prévention des maladies, la promotion de la santé communautaire et la vaccination systématique.  

Laisser un commentaire