Tchad : l’OMS fait un don pour renforcer la santé maternelle et infantile

Tchad : l’OMS fait un don pour renforcer la santé maternelle et infantile

SANTE – L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a procédé à une remise de matériels pour les hôpitaux ce 31 juillet 2019 à l’entrepôt du ministère de la Santé publique. C’était en présence du ministre Aziz Mahamat Saleh.

Ce sont les hôpitaux des provinces du Batha, du Guéra, du Logone Oriental, de la Tandjilé et du Mandoul qui bénéficieront de cet appui. Il s’agit des équipement biomédicaux pour les blocs opératoires, des kits d’aspiration manuelle intra-utérine pour les salles d’accouchement, des outils de gestion de programme de la santé de la reproduction et autres matériels d’accouchement offert par l’OMS ce 31 juillet 2019 au ministère de la Santé publique.

En effet le Tchad a encore des défis à relever dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant. Ce don, d’une valeur d’environ 358 millions F CFA, permettra ainsi d’influer sur les indicateurs de ce secteur au Tchad. Cela renforcera le service de la santé maternelle et infantile. Ce don s’inscrit dans le cadre du programme de la coopération entre l’Organisation de la santé et le Tchad.

Le ministre Aziz Mahamat Saleh et le représentant de l’OMS, Amadou Mouctar Diallo (31/07/2019) ©Nadji Ndoumanbé Kaldo

« La santé de la mère, du nouveau né et de l’enfant demeure un problème majeur de santé publique pour deux raisons. d’une part les taux de mortalité maternelle et infantile sont particulièrement élevés, d’autre part la couverture géographique des interventions clés pour la mère et l’enfant reste encore faible » rappelle le représentant de l’OMS, Dr Amadou Mouctar Diallo.

Le ministre de la Santé publique, Aziz Mahamat Saleh qui a réceptionné ce don n’a pas manqué de remercier son partenaire l’OMS. Il demande cependant au nom du gouvernement que l’OMS soutienne ce projet pilote afin qu’il passe à l’échelle nationale. Car le ministre l’a dit « Nous envisageons d’aller vers la couverture santé universelle. »

« La situation que nous faisons à travers les missions de terrain démontre qu’il y a des difficultés au niveau de la prise en charge notamment de la femme enceinte et nous devons donc mettre le paquet et nos centres de santé où qu’ils soient doivent pouvoir en bénéficier » a déclaré le ministre Aziz Mahamat Saleh.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :