Tchad : le CHU Bon Samaritain se dote d’un nouveau service des maladies infectieuses

Tchad : le CHU Bon Samaritain se dote d’un nouveau service des maladies infectieuses

Le nouveau service des maladies infectieuses du complexe hospitalo-universitaire  le Bon Samaritain  de Walia a été inauguré ce lundi 17 juin par le ministre de la santé publique, Aziz Mahamat Saleh.  

Ce service consiste à soigner spécifiquement les maladies infectieuses telles que la tuberculose, les hépatites virales, le VIH et les IST. Des pathologies qui sont un fléau pour la jeunesse tchadienne, en première ligne les femmes et les enfants.

Désormais, le complexe hospitalo-universitaire le Bon Samaritain peut à travers son nouveau service suivre et traiter les personnes atteintes du VIH [1650 patients vivant avec le VIH suivis et traités à nos jours selon le ministère de la santé publique] et autres maladies infectieuses.

Fruit de la collaboration franco-tchadienne

La cérémonie a vu la participation du ministre de l’Enseignement supérieur, de l’ambassadeur de France au Tchad et du Doyen de la faculté de la médecine de N’Djamena ainsi que des professeurs du CHU de Reims en France.

le nouveau service des maladies infectieuses/ ph Min Santé

« La coopération et le partenariat pour la santé entre le Tchad et la France portent ses fruits aujourd’hui à travers l’inauguration officielle d’un service des maladies infectieuses. Elles constituent une priorité de premier ordre dans les politiques de santé publique initiées par le Président de la République, Idriss Deby Itno » justifie le ministre de la Santé publique.

Laisser un commentaire