Tchad : lancement de la 3ème enquête démographique et de santé

N’DJAMENA, 22 octobre (Xinhua) — Le gouvernement tchadien a lancé mercredi la troisième enquête démographique et de santé combinée avec l’enquête par grappes à indicateurs multiples incluant un volet sérologie VIH.

“L’objectif général visé par cette enquête est de fournir, à partir d’un échantillon représentatif aux niveaux national, régional et par milieu de résidence (urbain-rural), des données fiables et détaillées sur les facteurs démographiques, sanitaires et socioéconomiques, susceptibles d’influencer la situation sanitaire et démographique du pays”, a déclaré Dr Ngariera Rimadjita, ministre tchadien de la Santé publique.

Les données issues de cette enquête, appuyée par des partenaires dont le Fonds des Nations Unies pour la population ( FNUAP), permettront d’évaluer les progrès accomplis dans le domaine de la santé, de la scolarisation des enfants et de l’ alphabétisation des adultes, etc.

Cette enquête incorpore également le test du VIH, du sel iodé dans les ménages et les mesures anthropométriques des femmes âgées de 15 à 29 ans et des enfants de moins de 6 ans.

La collecte des données qui a commencé à N’Djaména, la capitale du Tchad, sera poursuivie dans les autres régions du pays à partir du mois de novembre prochain. Elle mobilisera 160 agents pour un coût total de 2 milliards F CFA (environ 4 millions USD).

“La réussite de cette opération d’envergure nationale nécessite, d’une part, l’appui de toutes les autorités politiques et administratives, de la police, des services de sécurité, le concours des autorités religieuses et coutumières et, d’autre part, la collaboration de la population toute entière”, a indiqué Dr Rimadjita.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :