Tchad : le gouvernement veut éradiquer la maladie du sommeil d'ici 2015

N’DJAMENA, 19 novembre (Xinhua) — Le ministère tchadien de la Santé publique a lancé mercredi un projet qui vise à éradiquer la maladie du sommeil au Tchad d’ici l’année prochaine, en collaboration avec la Fondation pour les innovations des nouveaux outils de diagnostic et la Campagne panafricaine pour l’ éradication de la mouche tsé-tsé et la trypanosomiase.

“L’objectif de ce projet vise à déterminer le rapport efficacité des nouvelles stratégies de surveillance et de lutte contre la trypanosomiase humaine africaine afin d’accélérer le contrôle de la maladie par l’intensification des dépistages actifs et passifs de la population dans le foyer du Mandoul reconnu endémique”, a déclaré Dr Matchoké Gonzoua, secrétaire général du ministère tchadien de la Santé publique.

La trypanosomiase humaine africaine, plus connue sous le nom de la maladie du sommeil, est signalée aujourd’hui dans trois délégations sanitaires régionales du sud du pays, à savoir le Logone occidental, le Logone oriental et le Mandoul.

Dans ces trois régions, la distribution de la maladie est limitée précisément à quatre foyers bien connus: Tapol, Goré, Moïssala et Doba, reconnus sous le nom de “foyer du Mandoul”.

Selon la classification de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Tchad figure parmi les pays endémiques qui enregistrent entre 100 et 1.000 nouveaux cas par an et est actuellement au troisième rang pour les cas notifiés, derrière la République démocratique du Congo et la République centrafricaine.

“Il n’y a pas de doute qu’avec l’équipement des structures sanitaires et la formation des agents de terrain chargés de la gestion de la trypanosomiase humaine africaine, tout est mis en place pour assurer la réussite du projet”, a indiqué Dr Matchoké Gonzoua, affirmant que la maladie du sommeil “figure parmi les principaux problèmes de santé à résoudre à l’horizon 2015”.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :