Tchad : en quelques jours, le choléra atteint 15 personnes dans le Mayo Kebbi

Tchad : en quelques jours, le choléra atteint 15 personnes dans le Mayo Kebbi

SANTE – Après à peine deux mois, la saison de pluie commence déjà à exposer ses conséquences néfastes, connues des Tchadiens. Il s’agit de l’épidémie du choléra, l’une des maladies qui dominent en cette saison.

Le 12 juillet 2019, l’épidémie du choléra est apparue dans la zone de responsabilité de Mbrao, district sanitaire de Youe, délégation sanitaire provinciale du Mayo Kebbi Est par deux cas de Gastro- entérites. Il s’agit d’un enfant de sexe masculin âgé de 11 ans et d’une femme de quarante (40) ans.

La situation ne cesse de prendre de l’ampleur dans la même zone. Le 13 du mois, un autre garçon de 10 ans contracte la maladie. Un jour après, deux femmes de la même zone sont déclarées atteintes du choléra.

Au total, ce sont 15 cas des malades du choléra qui sont enregistrés dans cette partie du Tchad, seulement du 12 au 24 juillet 2019.

A lire aussi: 133 Tchadiens formés en médecine à Cuba obtiennent leurs parchemins

Face à l’expansion rapide de cette épidémie, le plan de réponse intégré Santé et WASH est en cours de finalisation par le ministère de Santé publique et ses partenaires. L’Organisation mondiale de la santé a également déployé une équipe d’épidémiologie et d’un gestionnaire des données avec différents outils et fiches de la surveillance épidémiologique pour endiguer son expansion.

Selon les informations du ministère de la Santé publique et de l’OMS, le choléra qui fait des victimes dans la province du Mayo-Kebbi Est provient du Cameroun, pays frontalier à cette circonscription.

Un commentaire

  1. Ali rozi
    29 juillet 2019 at 12 h 08 min Répondre

    Bonjour mon c’est ali rozi!
    Nous savons tous que pendant la saison des pluies, il y’a un réapparition de certaines maladies et ces maladies sont effectivement récurrentes. Il faut que le ministère en charge doit nécessairement anticiper pour qu’elles ne prennent de l’empleur et de faire disparaître un certains nombres des personnes,et surtout les plus vulnérables ( lesfemmes et les enfants ) et de surcroît la mobilisation de la population et indéniable pour tirer la sonnette d’alarme à ceux qui ne les savent point. Au moment où je martele,un bon nombre des individus qui ne sont pas informé de cette maladie( choléra). Que le tout puissant accompagne nos agents de santé pour qu’ils puissent éradiquer ces fléaux qui sont aujourd’hui devenus un hendcap au tchad. Merci

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :